Societe

Mort d'une gardienne de prison: le Cameroun pleure une 'brave dame'

Mort d'une gardienne de prison: le Cameroun pleure une 'brave dame'
Quelques jours après, la tragique mort à Bamenda de Florence Ayafor, gardienne de prison, suciste toujours l’émoi et l’indignation. Alors que les questions autours des auteurs de cet acte ignoble affluent, les camerounais n’oublient pas de rendre hommage à cette jeune femme morte dans de tragiques conditions.

CamerounWeb vous propose l’hommage d'un internaute

HOMMAGE À FLORENCE AYAFOR
FLORENCE AYAFOR, POUR LA JEUNESSE CONSCIENCIEUSE,VOUS ÊTES ÉRIGÉE EN MARTYRS.


Connais-tu Florence Ayafor, elle était une simple femme.

Après des études bien faites, elle a crû trouver un emploi comme le lui chantait sa daronne.

Hélas, elle avait oublié de lui signifier qu'elle était camerounaise, une nation qui se plaît à abandonner sa jeunesse, une nation qui ne sait créer de l'emploi, un pays qui dupe les consciences d'alcool et de tabac.

Connais-tu Florence Ayafor, une femme qui voulait honnêtement réussir alors, elle est entrée dans les forces de maintien de l'ordre et, elle a été affectée dans sa région d'origine le Nord-ouest.

Connais-tu Florence Ayafor, une femme qui faisait humblement son travail de gardienne de la paix à la prison de Bamenda.

Ce jour, cette fameuse journée, Elle revenait d'un enterrement dans son village, elle portait encore en elle la flagellation du deuil, elle était encore vêtue de noir, couleur de la mort, vêtement aimé des enfers, elle avait encore sur ses joues, les traces non effacées des larmes qui traduisaient la perte d'un être cher.

En total mépris de ce malheur, ils l'ont arraché à la communauté, ils l'ont violé, ils l'ont mutilé, ils l'ont traîné sur la place publique et ont arraché sa tête qu'ils ont présenté comme trophée de guerre.

Ils se sont abreuvés de son sang tout en narguant le monde...

Voilà la cruauté du terrorisme, eh oui, nous avons légitimité la barbarie et, Florence Ayafor en a été le cobaye.

Oui, le monde doit le savoir, il ne doit l'ignorer, nous avons légitimité le terrorisme et les abus de tout genre alors, les citoyens en payent le prix par leurs vies.

Connais-tu Florence Ayafor, une femme qui a été troquée par la politique au prix de leurs intérêts personnels et égoïstes.

Sacrifiée sur le temple de la politique, Florence Ayafor n'est qu'une victime de plus pour nos politiciens.

Il est 19h15, je me suis levé de mon lit, j'ai regardé cette société, j'ai pensé aux enfants de cette femme et j'ai coulé des larmes oui, des larmes de désolation face à un pays qui se meurt de jour en jour.

Va en paix Florence Ayafor

La jeunesse consciencieuse de ce pays se souvient.

Va en paix Femme forte, tu es venue tu as combattu le bon combat.