Societe

Massacre de Ngarbuh : l'archevêque de Douala, Samuel Kleda, attristé, invite à la prière

Massacre de Ngarbuh : l'archevêque de Douala, Samuel Kleda, attristé, invite à la prière

Les réactions suite au massacre de Ngarbuh se poursuivent. Monseigneur Samuel Kleda est attristé par le drame de Ngarbuh-Ntumbah. L’archevêque métropolitain de Douala a rendu publique une lettre ce 20 février 2020.

Le prélat confie qu’il ne saurait rester indifférent face à pareille situation. Il est aussi revenu sur le caractère sacré de la vie humaine et a fait lire le cinquième commandement inscrit dans la Bible et qui dit «tu ne tueras pas». Il a condamné avec fermeté la violence sous toutes ses formes». Cela dit, l’homme de Dieu «interpelle les pouvoirs publics pour qu’ils exercent leur fonction fondamentale, celle de garantir la paix, par la pratique de la justice authentique et de la politique véritable.

En conclusion, l’archevêque a invité ses fils et filles de l’archidiocèse de Douala à se joindre aux familles des victimes de la localité susmentionnée et aux fidèles du diocèse de Kumbo pour une journée de prières, le vendredi 21 février 2020, dans l’ensemble de l’archidiocèse de Douala afin que cesse toute forme de violence et que revienne la paix véritable.