Societe

Lutte contre le coronavirus au Nigeria: Buhari ordonne la distribution de 150 camions de riz saisis

Lutte contre le coronavirus au Nigeria: Buhari ordonne la distribution de 150 camions de riz saisis

Les gouvernements du monde multiplient les actions pour tenter de mettre les populations dans de bonnes conditions en ces temps où sévit la pandémie de Covid-19, obligeant les personnes à se confiner. Au Nigeria, le président de la république fédérale, Muhammadu Buhari, a ordonné la distribution de 150 camions de riz, saisis par le Nigeria Customs Service (NCS), aux 36 États de la fédération.

Afin d’aider sa population à amortir les conséquences du confinement dû à la pandémie de coronavirus, le Nigeria multiplie les mesures sociales. En conférence de presse ce lundi, la ministre des Finances, du Budget et de la Planification nationale, Zeinab Ahmed, a fait savoir que Muhammadu Buhari a ordonné la distribution de 150 camions de riz saisis par le Nigeria Customs Service (NCS) aux 36 États de la fédération.

Selon Zeinab Ahmed, le chef de l’Etat nigérian a entériné la distribution de céréales à partir des réserves stratégiques de céréales à travers le pays et dans le cadre de l’effort de soutien aux agriculteurs. En outre, Buhari a ordonné la réduction du prix des engrais de 5 500 à 5 000 nairas par sac.

« Nous ne voulons pas nous précipiter et annoncer des mesures qui ne profiteront finalement qu’à quelques segments. Notre intérêt est de nous assurer que beaucoup de Nigérians soient productifs et disposent de liquidités », a-t-elle déclaré en ajoutant que de nouvelles mesures sociales sont en passe d’être prises pour soulager davantage la population.

Buhari socialement actif

Le président Buhari ne s’en est pas arrêté là. Selon, cette fois-ci, la ministre nigériane des Affaires humanitaires, de la Gestion des catastrophes et du Développement social, Hajiya Sadiya Farouk, des mesures palliatives entrent d’ores et déjà en exécution pour 11 millions de nigérians.

Récemment, le président Buhari a ordonné le paiement rapide des salaires aux fonctionnaires et a également signé, dans la soirée du lundi 30 mars, la loi déclarant la pandémie de Covid-19, une maladie infectieuse dangereuse. Le Nigéria compte plus de 232 cas positifs, 33 guérisons et 5 décès.