Societe

L'Ordre des médecins du Cameroun ouvre une enquête sur les conditions de la prise en charge de Me Sylvain Souop

L'Ordre des médecins du Cameroun ouvre une enquête sur les conditions de la prise en charge de Me Sylvain Souop

Selon une source proche de l’instance, il veut s’assurer si toutes les règles élémentaires et principes médicaux ont été observés de l’accueil au constat du décès de l’avocat au barreau du Cameroun.

L’Ordre des médecins du Cameroun veut en savoir plus sur le décès de maître Sylvain Souaop. Selon une source proche de l’instance, les principaux responsables de cette organisation ont conduit une «mission de situation», au Centre des Urgences de Yaoundé (Cury). C’est le centre hospitalier où est mort l’avocat au barreau du Cameroun et par ailleurs porte-parole du collectif des avocats du Mrc.

Le Centre des Urgences de Yaoundé, est le point de chute de l’homme en robe noire, victime d’un accident de la route à Bafoussam. Accident dans lequel il écope d’une facture du bras. Une situation médicale visiblement bénigne. Juste après son décès qui crée de la consternation sur la toile camerounaise, les associations de la société civile interpellent l’ordre des médecins du Cameroun.

Déclaration

Le bureau de l’ordre des médecins exclu pour l’heure toute déclaration sur la cause réelle de la mort de maître Sylvain Souop, ni sur les éventuelles erreurs ou négligences médicales. Il faut d’abord attendre les conclusions de la mission Ad hoc qui va produire un rapport dans les tous prochains jours.

L’Ordre promet pour la circonstance de donner au grand public les conclusions de l’enquête. Maitre Sylvain Souop est mort ce jeudi, aux Centres des Urgences de Yaoundé. Officiellement, le Mrc dont l’avocat assurait la défense des militants emprisonnés parle d’une mauvaise anesthésie. Aucun communiqué de l’hôpital pour le moment pour éclairer l’opinion.