Societe

La revue du mardi 14 juillet 2020

La revue du mardi 14 juillet 2020

Chers internautes bonjour. C’est un plaisir renouvelé à savoir nombreux à déguster la revue de presse que vous propose Leblesparle.com. Elle est dominée aujourd’hui par la colère des consommateurs face à la surfacturation d’Eneo, le coronavirus et la mise en garde du Mincom.

Plantons le décor avec la campagne de désinformation à laquelle le gouvernement sonne le glas : « Dérives dans les médias :  Le gouvernement dit stop ! », tel est la Une de Cameroon Tribune ce lundi 14 juillet 2020. Selon le journal de Marie Claire Nnana, « au cours d’une conférence de presse conjointe hier, le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi et le ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng ont dénoncé les récentes vagues médiatiques et mis en garde les auteurs de ces actes sur les risques encourus vis-à-vis de la loi », peut-on lire à la petite Une.

C’est dans la même lancée que s’inscrit le journal InfoMatin : « Désinformation ; Sadi et Libom Li Likeng menacent », titre en grande Une le journal de Dieudonné Mveng. Le réflexe est pareil pour Le Quotidien.

Le Jour quant à lui a privilégie l’action menée par le Bataillon d’intervention rapide sur le terrain : « Sécurité, Golfe de Guinée : Le BIR rassure », tel est le titre qui barre la Une du journal d’Haman Mana qui en pied de Une songe à la fiscalité : « Cameroun : faut-l changer de système fiscal ? », s’interroge le quotidien.

Mutations n’est pas resté indifférent à la brouille entre Eneo et les consommateurs : « Facturation de l’électricité : Court-circuit à l’arbitraire », titre le en grande Une le journal de Georges Alain Boyomo. A travers une image tout aussi hilarante à sa Une, L’essentiel met en exergue « L’abus de facture » d’Eneo

Le messager soupçonne plutôt la nature de la relation entre le RDPC et l’UNDP depuis des lustres : « Alliance RDPC-UNDP : Marché de dupe depuis 23 ans », titre en grande le journal du feu Pius Njawé décédé il y a dix ans.

L’Emergence nous apprend que dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, « Le gouvernement est dépassé par le relâchement des mesures barrières », peut-on lire à sa Une. Le quotidien vert s’intéresse aussi à l’actualité sportive : « Seidou Mbombo Njoya déballe tout », titre le journal en colonne.

L’Economie, indique à sa Une que « L’Etat mise sur l’agriculture et l’industrialisation » pour la relance de l’économie. Le journal économique informe également en colonne qu’il y a « 13 nouveaux projets de développement en Afrique centrale » de même que « Le Cameroun compte 259 milliards de FCFA à la Beac » pour le financement de projets sans faire abstraction de « Lionel Tsague qui valorise bambou ».

Dans le même régistre de l’action gouvernementale, Le Paysan titre en grande Une : « Gestion de l’environnement : Jules Doret Ndongo en visite de travail dans le Littoral » tandis qu’au Mindcaf, « Eyebe Ayissi lance l’inventaire du patrimoine financier et immobilier de l’Etat », peut-on lire en pied de Une.

Le Popoli revient sur la crise au NOSO : « Cirse anglophone : Les actes piégées d’Ayuk Tabe », titre-t-il en haut de page. Le journal satirique met aussi en avant la boude de l’honorable Cabral Libii à la CRTV dimanche dernier : « Cabral retiré du plateau de la CRTV : Le PCRN de décolère pas », annonce-t-il en grande Une.

Matila s’appesantit sur l’action du MINEE : « Barrage de Memve’le : Le centre monte en puissance », lit-on à la Une et à Le Point de remarquer que « Gaston Eloundou Essomba reste serein… ».

A sa Une, EcoMatin voit « Camair-Co tête de liste » pour ce qui est de l’ouverture des entreprises publiques au privé.

Chers abonnés, c’est ici que nous mettons un terme à notre revue de presse d’aujourd’hui. Pour le reste, rendez-vous dans les kiosques pour débourser a rondelette somme de 400 FCFA et vous offrir le journal.

Bonne journée.