Societe

Jean Pierre Amougou Belinga s’en veut d’avoir limogé Nadine Patricia

Jean Pierre Amougou Belinga s’en veut d’avoir limogé Nadine Patricia

Intervenant hier 24 juin sur les antennes de Satellite Fm, la radio du Groupe L’Anecdote, le conseiller technique N°3 de Jean Pierre Amougou Belinga relève que Nadine Patricia Mengue est une victime d’Ernest Obama.

D’après les propos tenus par M. Essama sur la 96.5, la mise aux arrêts de l’ancien Directeur de Vision 4 a permis au PDG du groupe L’Anecdote de faire la lumière sur un certain nombre de couacs qui entachent le bon fonctionnement son entreprise. Ce faisant, il ressort que le licenciement de Nadine Patricia Mengue n’était guère judicieux.

«Jean Pierre Amougou Belinga regrette d’avoir limogé Nadine Patricia Mengue», révèle-t-il. L’ancienne animatrice de la télévision nationale est selon ses dires, «une victime d’Obama».

Dans la foulée de l’arrestation de l’ex présentateur de Club d’Elites, Amougou Belinga entend entamer un toilettage pour dénicher les différents complices qui se sont associés à lui.

«Monsieur Obama est actuellement en exploitation. Il doit livrer tous ses complices de l’intérieur. Le président directeur général Amougou Belinga y tient», a-t-il déclaré.

Relativement aux chefs d’accusation qui pèsent à l’encontre d’Ernest Obama, M. Essama nous informe que, dans le dossier noir qui accable le journaliste, il y a notamment, «l’installation du studio télé de Douala et de Vision 4 en Centrafrique». La «surfacturation» à outrance n’est pas en reste dans la liste des délits énumérés.

Ernest Obama doit comparaître au parquet ce jour, et un possible déferrement à la prison centrale de Kondengui est envisagé. Quant à Nadine Patricia, elle ne s’est toujours pas engagé avec un nouveau média depuis son départ de Vision 4.