Societe

Il égorge sa maman et l’enterre dans une broussaille à Ntui

Il égorge sa maman et l’enterre dans une broussaille à Ntui

L’accaparement des biens matériels par le jeune homme est à l’origine de ce matricide.

Marie Antoinette Bebene est partie tragiquement de ce monde. A 60 ans, la pauvre maman veuve a été égorgée par son fils, le nommé Jean Jacques, à l’aide d’une machette.

Selon Canal 2 International dans son édition du journal de 19h50 du jeudi 30 juillet 2020, le drame se produit dans la nuit du mercredi 29 juillet 2020 dans la localité de Nkolve, arrondissement de Ntui, département du Mbam et Kim, région du Centre.

Pour les biens matériels

A l’origine du matricide, relate la chaine à capitaux privés, le jeune homme tente d’accaparer les richesses que son papa a laissées. Pour preuve, selon les confidences du petit frère du présumé assassin à notre confrère, il aurait chassé ses frères et sœurs de la maison familiale pour rester l’unique maitre des mieux. Sauf que les choses ne se sont pas déroulées comme il l’aurait souhaité.

 Le coup de machette fatal

Par la suite, Jean Jaques décide de mettre un terme aux jours de sa génitrice en lui assommant un coup de machette fatal. Après son forfait, le jeune homme a enseveli sa mère dans une broussaille non loin de la concession familiale.

Châtiment

Les blessures sur le dos du criminel montre qu’il aurait été châtié par les populations.

Exhumation du corps

Saisis, les éléments de la gendarmerie de Ntui ont investi les lieux en compagnie du médecin légiste. Canal 2 International indique que le corps a été déterré pour besoins d’enquêtes.

Quel triste sort et quelle récompense réservée à cette pauvre maman par son propre rejeton qu’il a pourtant porté en son sein pendant neuf mois puis nourri, hébergé et éduqué !

Force à la loi pour appliquer les sanctions conséquentes à l’acte posé !