Societe

Fête de la jeunesse 2020 : la politique au cœur de la célébration

Fête de la jeunesse 2020 : la politique au cœur de la célébration

La 54e édition sera célébrée le 11 février prochain dans un contexte de double scrutin municipal et législatif.

Les jeunes appelés à s’impliquer dans la vie publique? C’est du moins le vœu formulé par l’Etat à travers « Jeunesse citoyenne et participation à la vie socio-économique et politique de son pays ». C’est le thème de la 54e édition de la fête de la jeunesse. Plus que par le passé, les jeunes sont donc appelés à participer davantage à la vie socio-économique et politique du pays. Un engagement pour cette jeunesse qui célébrera la 54e édition de sa fête deux jours après le double scrutin législatif et municipal.

A trois semaines de la fête, l’on s’affaire déjà dans le Littoral. Les acteurs de cette célébration sont conscients du contexte politique, mais tiennent à assurer une parfaite organisation de cette 54e édition. « Malgré le calendrier sociopolitique et économique très chargé, la fête de la jeunesse doit être célébrée dans une totale réussite », souhaite Terrenstra Nang. Le délégué régional de la jeunesse pour le Littoral indique qu’au delà de l’influence des échéances politiques, la celebration du 11 fevrier 2020 est une continuité du concept « Youth Connekt » lancé en décembre dernier à Yaoundé. L’initiative, a-t-il poursuivi, devrait être présentée solennellement pendant le village de jeunesse.

Les jeunes auront ainsi l’occasion de présenter leurs initiatives (start-up…) et savoir-faire aux entreprises qui à leur tour déclineront leurs besoins. En attendant la cette célébration, la première réunion préparatoire a permis de mettre sur pied des commissions et sous-commissions. La marche citoyenne, le village de la jeunesse sont entre autres activités retenues pour cette édition à Douala.