Societe

Drame: une quinzaine de morts sur la plage de Ngoyé-Mouamié à Kribi

Drame: une quinzaine de morts sur la plage de Ngoyé-Mouamié à Kribi
Une cérémonie de purification de la plage a été organisée le 30 août 2019 par le sénateur Grégoire Mba Mba. C’était en présence des autorités administratives, traditionnelles et religieuses.

Cinq noyades en un jour et une quinzaine en l’espace de deux mois, la plage de Ngoyé-Mouanié dans la ville balnéaire de Kribi est devenue un mouroir.

Afin de mettre un terme à ces drames, «les autorités administratives et traditionnelles associées à quelques forces vives de la ville ont tenu à voir clair», précise le quotidien bilingue national, Cameroon Tribune, dans son édition du mardi 3 septembre 2019.

Le 30 août 2019, «les gardiens de la tradition ont invoqué leurs ancêtres pour purifier la plage. Quant aux ministres du culte, ils ont invoqué le Seigneur lui demandant de protéger ses enfants pendant leur baignade».

Après des consultations, «le sénateur Grégoire Mba Mba a pensé qu’il faut sécuriser la plage en recrutant des sauveteurs et que celle-ci soit matérialisée», relève CT. La cérémonie de purification a également permis au sénateur Mba Mba de «présenter les sauveteurs recrutés…Entre autres missions, ces garçons sillonnent la plage pour une prompte intervention en cas de noyade et conseillent aussi les touristes».

Pour les élites, les pages tristes de cette plage qui connait plus de 1500 visiteurs le week-end sont désormais tournées. Le nom de la plage a d’ailleurs été changé. Elle a été baptisée «Copacabana Beach Kribi».