Societe

Dialogue national : Denis Nkwebo répond à Georges Ewané qui s’est attaqué à RFI

Dialogue national : Denis Nkwebo répond à Georges Ewané qui s’est attaqué à RFI

Ce jeudi 3 octobre lors d’un point de presse à Yaoundé, le journaliste de la CRTV, porte-parole de cette grande rencontre a exprimé son mécontentent face aux récentes productions de Rfi.

« Chères consœurs, chers confrères, au moment où des groupes armés déposent les armes par vagues successifs, pour rejoindre la table du grand dialogue national en exprimant clairement leur engagement, à œuvrer pour la paix; au moment om toutes les forces vives de notre pays sous l’impulsion du chef de l’état son excellence Paul Biya, s’active sans relâche et avec abnégation à trouver les voies et moyens pour reconstruire notre pays, permettez-moi de m’étonner d’un certain média occidental, Radio France international pour ne pas le nommer , s’évertue à faire croire au monde entier que le grand dialogue national au Cameroun est vidé de son essence du fait de la prétendue absence de sécessionnistes et de certains acteurs politiques. » a tout d’abord précisé le porte-parole du grand dialogue.

George Ewane propose au gouvernement de prendre des mesures face à cette chaine. « Ce média va jusqu’à prédire une issue chaotique au Cameroun à travers des productions qui cachent mal leur dessein malsain. RFI se nourrirait-il du sang africain ? Et pourtant le Cameroun dans son engagement irréversible, à promouvoir la liberté de la presse, a pris toutes les dispositions pour faciliter la diffusion des programmes de cette radio à travers le territoire national. L’acharnement dont le Cameroun est victime de la part de ce média devrait emmener le gouvernement à se pencher sur ce cas spécifique. »