Societe

Décès du petit frère de René Sadi à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé

Décès du petit frère de René Sadi à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé

Alphonse Sadi, le petit frère du ministre Communication René Emmanuel Sadi est décédé le 20 mai, à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé, a appris lebledparle.com.  

Selon le journaliste Boris Bertolt généralement très renseigné « Alphonse Sadi est décédé à l’hôpital de Djoungolo à Yaoundé dans des conditions peu catholiques », a-t-il annoncé sur sa page Facebook.

À en croire le lanceur d’alertes, Alphonse Sadi était arrivé à l’hôpital de Djoungolo avec un début de de troubles respiratoires. C’est alors que les médecins ont rassuré famille de la disponibilité de l’oxygène. Réconfortée, la famille n’a pas hésité de leur confier la santé du malade.

« Sauf qu’en réalité, il n’y avait pas d’oxygène à l’hôpital de Djoungolo. Alphonse Sadi a finalement trouvé la mort hier mercredi 20 mai. Les médecins affirment dans un premier temps sans tests qu’il s’agit du COVID-19 », informe Boris Bertolt, ancien journaliste au quotidien Mutations.

L’activiste proche du MRC indique que René Emmanuel Sadi, après avoir appris le décès de son petit frère, « est entré dans une colère noire et a exigé que des tests immédiats soient effectués. Les résultats sont tombés négatifs ».

Alphonse Sadi était un musulman. Comme le veulent les règles de cette religion, son corps a été directement acheminé ce jeudi 21 mai 2020 à Yoko dans son village natal pour inhumation.