Societe

Décès de Manu Dibango : Ékambi Brillant profondément attristé

Décès de Manu Dibango : Ékambi Brillant profondément attristé

C’est par un coup de téléphone que l’artiste musicien depuis sa résidence située au quartier Akwa à Douala a appris la mauvaise nouvelle, annonçant la disparition du Roi de Soul Makossa. Mot’a Muenya ou Ekambi Brillant âgé de 72 ans, rend hommage à un géant de la musique camerounaise qu’il a bien connu.

«On se connait depuis très longtemps. On s’est rencontré pour la première fois en France. Quand j’ai gagné le concours de la musique organisé en 1971 par l’Office radiodiffusion télévision française, Manu Dibango était membre du jury. Ensuite, nous avons fait beaucoup de choses ensemble. Il y a quelques années quand il était président du CMC (Cameroon music corporation), j’étais son vice-président», a témoigné la star du Makossa.

«Je suis profondément attristé par la nouvelle. On a perdu un monument, une grande personnalité», poursuit-il, écrasant quelques larmes.

«Et il meurt alors que lui et moi, nous devions entrer en studio pour enregistrer un featuring. Tout était prêt, c’est sa contamination au coronavirus qui a retardé le projet. Finalement, l’album ne sortira plus jamais», a conclu Ekambi Brillant.