Societe

Crise anglophone : Les 3 meurtriers de Florence Ayafor aux arrêts ?

Crise anglophone : Les 3 meurtriers de Florence Ayafor aux arrêts ?

La nouvelle s'est propagée comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Selon les informations diffusées par une page se réclamant des forces ambazoniennes, 3 suspects du meurtre d'Florence Ayafor seraient aux arrêts. La nouvelle a été confirmée repris par le militant Patrice Nganang qui  n'a pas manqué de saluer "la discipline" des séparatistes anglophones. 

 Alors que le grand dialogue national n'a visiblement pas baissé les tensions dans la zone anglophone, les pronostics sur l'issue de la crise sont multiples. Certains prédisent une ingérence étrangère à venir, d'autres attendent une invasion des invasions des anglophones dans les différentes capitales du pays. Des hypothèses qu'ils font certes prendre avec des pincettes mais sans pour autant les écarter. Tant la violence dans cette région a franchi les limites du raisonnable. Le dernier fait marquant en date est sans aucun doute l'odieux crime dont la victime est Florence Ayafor, une innoncente gardienne de prison.  

Cette dernière de retour d'un deuil familial, sera à son tour violée, humiliée avant d'être décapitée par un groupe de personnes dont l'identité n'avait jusqu'ici pas filtrée. Et comme pour dépasser la catastrophe, la vidéo de cet acte horrible a été dévoilée sur les réseaux sociaux. Une sauvagerie et une lâcheté qui ont choqué des millions de camerounais. Florence Ayafor était qualifiée comme une femme croyante, amoureuse de son travail et très dévouée.