Societe

Cameroun/Diaspora : le CCD tire sur Madame Calixthe Beyala et ramène le dossier Chouta sur la table

Cameroun/Diaspora : le CCD tire sur Madame Calixthe Beyala et ramène le dossier Chouta sur la table

Le Conseil des Camerounais de la Diaspora ne se limite pas a écrire à la France. Dans un courrier à Madame Calixthe Beyala, les responsables dudit conseil la ramène à l’ordre et revient sur l’affaire Paul Chouta.

Nous vous proposons l’intégralité de la lettre :

« Chère Madame, Nous avons, à travers l’un de vos multiples voices qui inondent les réseaux sociaux, découvert un autre de vos nombreux talents, à savoir, votre excellence à pouvoir aligner les pontes du régime génocidaire de Yaoundé au rang de vos multiples trophées…

Ceux-là mêmes que vous êtes capables d’utiliser pour peser sur une justice aux ordres au point de pouvoir exiger et obtenir la condamnation pour « diffamation » de Paul CHOUTA, ce brave journaliste engagé que vous, Homme de culture, n’avez pas eu honte de faire condamner en République bananière du Cameroun.

Fort de ce triste exploit tropical, vous prétendez pouvoir récidiver en France où vous projetez de vous attaquer à Monsieur MOIFFO, un autre célèbre journaliste engagé.

Qu’il nous soit permis de vous signaler que dans le cadre d’une procédure judiciaire en France, non seulement vous n’aurez malheureusement plus de SOUTIEN de la part des SAM et autres…mais également vous trouverez, sur votre chemin, le CCD ( Conseil des Camerounais de la Diaspora) qui prendra soin de vous attendre de pied ferme au tribunal de Paris afin de vous faire vivre la plus grosse humiliation jamais administrée à une romancière aux honneurs perdus.

Sur ce, nous vous disons à très bientôt chère Madame.

Bien cordialement

Pour le CCD

L’Administrateur

Doyen TONZI

Ampliations :

La Presse… »