Societe

Cameroun : Round up de l’actualité de la semaine

Cameroun : Round up de l’actualité de la semaine
Bonjour chers internautes et bienvenus à cette nouvelle édition du round up de l’actualité hebdomadaire dans votre journal Lebledparle.com.

Sport

Il n’y aura plus de « glissement de date ». C’est du moins l’assurance qu’a donnée Ahmad Ahmad lors de sa visite de travail au Cameroun du 13 au 15 janvier 2020. En séjour au pays de Samuel Eto’o Fils, le président de la CAF qu’accompagnaient des figures emblématiques du football africain, au vu de la quantité et de la qualité des infrastructures sportives inspectées, a confirmé que la CAN 2021 se déroulera cette fois-ci au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2021.

Mais avant 2021, l’on assistera à un galop d’essai avec le CHAN qui se jouera au pays de Paul Biya au mois d’avril 2020 et dont la mascotte et l’hymne ont été dévoilés au cours d’une soirée de gala au Hilton hôtel en présence du Malgache, sa délégation et les autorités camerounaises le 15 janvier dernier.

Politique

A huit jour du début de la campagne électorale des législatives et municipales du 9 février 2020, l’imprimerie nationale a dit avoir livré la commande de « 9 millions de bulletins de vote » que lui a faite Elecam. Toute chose qui amène Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale à affirmer sans ambages que les élections se tiendront dans tous les 360 arrondissements, 58 départements ; c’est-à-dire sur toute l’étendue du territoire national.

Empaqueté, le matériel électoral ne reste plus qu’à être déployé dans les dix régions du Cameroun. Dans le même temps, pour ce qui est du contentieux préélectoral, le Tribunal administratif achève l’étude des pourvois déposés dans le cadre des municipales.

Du point de vue diplomatique, Tibor Nagy, sous-secrétaire américain chargé des affaires africaines, dans un entretien accordé à RFI ce 17 janvier, a encore voulu donner les leçons au Cameroun au sujet des conclusions du dialogue national et la loi sur la décentralisation adoptée au parlement et promulguée par le président Paul Biya.

« Les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ne veulent pas d’une décentralisation symbolique avec les mots sur le papier, les beaux discours (…) vous pouvez avoir une conférence et des conclusions, mais après, que se passe-t-il sur le terrain ? (…) Les populations doivent prendre le contrôle de leur vie et de leur propre vie et de leur héritage », a déclaré « Monsieur l’Afrique ».

 Economie

 Le ministre des Finances Louis-Paul Motazé sonne la fin de la vente du timbre fiscal physique. Dans un communiqué rendu public, le membre du gouvernement a signifié que le système de digitalisation a été intégré dans le domaine fiscal depuis le 1er janvier 2020.

Société

Des faits sanglants ont dominé le domaine social. C’est une série de malheurs qui ont affligé les Camerounais. D’abord, le la grande famille judiciaire et le MRC en particulier a perdu un avocat de renom. Me Sylvain Souop a rangé sa toge au Centre des Urgences de Yaoundé ce 17 janvier.

Par ailleurs, la violence en milieu a atteint son paroxysme. Au lycée de Nkol Bisson à Yaoundé, Brice Bissé Ngosso, lève en 4ème espagnol a lâchement assassiné en plein cours, Sieur Boris Kévin Njomi Tchakounté, professeur de mathématiques.

Le champ lexical de la tragédie s’élargie avec la jeune Patricia qui poignarde à mort son copain André dans la ville de Mbalmayo parce ce dernier lui a annoncé la fin de la relation amoureuse qui les liait.

Au lycée bilingue d’Obala dans le département de la Lékié région du Centre, la violence a connu son summum. Un élève tranche les doigts de son camarde à l’aide d’une machette suite à une rixe provoquée par les disputes autour d’un jeu de hasard.

Entretemps, c’est un autre élève qui déchire le bras de son camarade de classe avec une lame de rasoir à Massangam dans le Noun, région de l’Ouest.

Comme si cela ne suffisait pas, au cours d’une fouille organisée au Lycée Leclerc à Yaoundé, des couteux sophistiqués ont été retrouvés dans les sacs des élèves d’un autre genre.

Où va le monde ? Pourrait –on se demander.

Culture

Audry Nabila Monkam, élue Miss du Cameroun 2020 le 28 décembre dernier, a reçu un d’importants lots ce 15 janvier 2020 : un véhicule 4x4, 5 millions de FCFA, un appartement ainsi qu’un salaire de 150 000FCFA pendant un an. 

Par contre, pas de bonnes nouvelles pour Mama Nguéa Laroute. L’artiste musicienne a été amputée de sa deuxième jambe il y a quelques jours.

Toujours en musique, l’argent fait le nerf de la guerre. Les artistes camerounais crient haro. Ils clament le départ de San Fan Thomas du poste de président du Conseil d’administration de la Société camerounaise de l’art musical(SONACAM).

Ainsi se porte sommairement le triangle national en cette semaine mouvementée.

Bon week-end !