Societe

Cameroun : Ayuk Tabe et Cie fond annulé le procès de sept militaires présumés assassins au tribunal militaire

Cameroun : Ayuk Tabe et Cie fond annulé le procès de sept militaires présumés assassins au tribunal militaire

L’ouverture du procès des sept militaires accusés d’avoir tué deux femmes et leurs enfants dans la région de l’Extrême-Nord était prévue pour ce lundi 19 août 2019 au Tribunal militaire de Yaoundé.

Les accusés ne se sont pas présentés au tribunal et cette première audience a été reportée au 27 août 2019, en raison de l’indisponibilité de la salle d’audience, occupée par le procès des leaders séparatistes, Sisiku Ayuk Tabe et Cie.

Au mois d’avril 2018, une vidéo avait fait le tour de la toile, montrant deux hommes en tenue de l’armée camerounaise, exécuter deux femmes et deux enfants. Une image qui avait suscité de l’indignation au sein de l’opinion nationale, voire internationale.