Societe

Cabral Libii : « Le confinement est très coûteux »

Cabral Libii : « Le confinement est très coûteux »

Le Covid-19 s’implante au Cameroun avec 658 personnes infectées à la date du lundi 6 avril 2020. Sur son compte twitter, le président national du parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) donne son point de vue sur le confinement et propose des solutions pour lutter contre cette pandémie.

Au sujet du confinement

L’honorable estime que c’est très couteux pour le pays et pense que nous n’avons pas les moyens pour nous permettre une telle stratégie. « Le confinement est  très coûteux. Les Européens parlent déjà de nouveau plan Marshall, tellement ils prévoient une catastrophe économique et sociale dans la plupart de leurs pays après la levée du confinement. Avons-nous les moyens de nous permettre une telle stratégie ? », écrit C abral Libii.

L’inquiétude de Cabral Libii

Le député à l’assemblée nationale exprime son inquiétude sur le taux de guérison qui est faible par rapport au taux de mort. « Le plus inquiétant en fait c'est le nombre de guéris. Il est de peu équivalent au nombre de morts. Faible! Quel est donc le protocole thérapeutique ? Si tous les porteurs dégénéraient subitement ? », exprime l’homme politique.

La nécessité du port du casque

Face à la gravité de la situation au Cameroun, il est souhaitable que le port du masque doit être automatique. « Rendons les masques obligatoires! Il est envisageable que le nombre de contaminés  croisse. Mais que  le nombre de décès ne suive peut-être pas. Avec un taux de létalité sur 650 contaminés de 1, 38%. Alors quelle est la catégorie de personnes vulnérables? Quel est le protocole de soin? », souhaite Cabral Libii.

« Contre le COVID 19, il est souhaitable que tous les centres de formation professionnels, les établissements d'enseignement de l'industrie de l'habillement, les tailleurs, couturiers soient mobilisés pour la production en grande masse de masques en tissus », ajoute-t-il.