Societe

Bavure à Bangangté: 3 hectares de la plante Artemisa détruits

Bavure à Bangangté: 3 hectares de la plante Artemisa détruits
Dans la journée de jeudi 21 novembre dernier, le chef de terre du Ndé accompagnée des autorités administratives et plus de 50 hommes en tenues lourdement armés ont irruption dans le champ du nommé Ekouma Abbé.

Les hommes armés ont détruit 3 hectares de la plante Artemisa contre le paludisme du nommé Abbé installé à Bangangté depuis plusieurs années. A en croire les informations parvenues à la rédaction de camerounweb, les individus armés ont cru que ces plantes sont des drogues, précisément des plantes de la marijuana.

Le grand champ Artemesia de Bangangté est complètement détruit. Ekouùa Abbé a été gardé à vue toute la journée d'hier et a été libéré en soirée après avoir été entendu sur procès verbal.