Societe

«Allô Fokou, envoie-nous des cordes» : La nouvelle composition de Richard Bona contre le Régime Biya

«Allô Fokou, envoie-nous des cordes» : La nouvelle composition de Richard Bona contre le Régime Biya

L’artiste musicien a livré au cours d’un direct sur son compte Facebook vendredi 29 mai 2020, une production musicale inédite baptisée «Allô Foku, envoie-nous des cordes».

Depuis plusieurs années, Richard Bona se positionne comme un fervent pourfendeur du régime de Paul Biya qu’il accuse d’être un «dictateur». Ainsi, il multiplie sorties épistolaire et improvisations musicales pour s’attaquer au Chef de l’Etat camerounais et à son gouvernement. Pendant quelques jours, il a été aux prises avec l’ancien communicateur du ministère de la Défense Didier Badjeck. Les deux hommes se sont livrés un clash à travers des publications, qui ont tenu en haleine des milliers d’internautes camerounais, et ont été abondamment partagés sur la toile.

Avant ces échauffourées avec le Colonel retraité, le guitariste s’est illustré par une autre action qui a tout autant fait jaser. Il a en effet, critiqué et jeté à la poubelle un prix de Canal d’Or qui lui a été décerné en 2009. C’est dans le même élan de critique de la gestion du Cameroun qu’il a livré samedi, la chanson «Allô Fokou, envoie-nous des cordes».

« La vraie pandémie c’est Paul Biya. 38 ans de dictature c’est fini. On ne peut plus parler, on ne peut plus crier. Il nous reste une chose à faire, c’est d’appeler Fokou. Allo Fokou, envoie-nous des cordes. Allo Fokou fait tomber les cordes», peut-on écouter dans les paroles.

Le Camerounais résidant aux Etats-Unis a également demandé aux internautes de participer à la création en écrivant une suite des paroles de la chanson.