Societe

Aimé Cyprien Olinga : « Au Cameroun de Paul Biya, c'est toujours au petit peuple à qui on demande à chaque fois de faire les sacrifices »

Aimé Cyprien Olinga : « Au Cameroun de Paul Biya, c'est toujours au petit peuple à qui on demande à chaque fois de faire les sacrifices »

Pour lutter contre le Coronavirus au Cameroun, le Président de la République a créé un Fonds de Solidarité a appris Lebledparle.com du ministre de la santé publique au cours du point de presse  sur le Covid-19 du lundi 30 mars 2020.

Cette initiative du Chef de l’Etat est diversement appréciée par la classe politique locale. Pendant que certains politiques comme Alice Sadio pensent que les bandits en col blanc doivent débloquer les fonds pour qu’on finance le protocole de prévention et de traitement du virus, Aimé Cyprien Olinga s’insurge contre le fait qu’on retourne vers le petit peuple pour cotiser. Le président du Front  démocratique révolutionnaire estime que le Chef de l’Etat doit prendre des mesures économiques pour soutenir la population comme l’ont fait d’autres présidents de la République.

« Pendant que les chefs d'États des autres pays prennent des décisions courageuses de déblocages des fonds de souveraineté pour lutter contre la pandémie du corona virus et prennent des mesures d'accompagnement des acteurs économiques et des populations dans le mise en œuvre des mesures barrières, le président du Cameroun lui instruit uniquement la création d'un fond de solidarité pour la lutte contre cette pandémie comme si l'État du Cameroun était totalement en faillite. Au Cameroun de Paul Biya, c'est toujours au petit peuple à qui on demande à chaque fois de faire les sacrifices, les ressources du Cameroun ne profitent qu'à une minorité de dirigeants corrompus et des prévaricateurs. Quelle honte !!! », déclare Aimé Cyprien Olinga, Président du F.D.R sur les réseaux sociaux le mardi 31 mars 2020.

Le mardi 31 mars 2020 en matinée, selon le ministère de la Santé, 193 cas confirmés de Covid-19 ont été recensés au Cameroun, dont une dizaine de guéris et 6 décès. Le ministre de la Santé annonce le lancement prochain d'une campagne de test au coronavirus dans la ville de Douala. Des équipes dédiées effectueront du porte-à-porte dans la capitale économique du 2 au 6 avril, assure le ministre. L'opération pourrait être étendue à d'autres régions en fonction de l'évolution de la situation.

Newsletter :
Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Je m'inscris