Societe

Accusée d'appartenir à la BAS, Landy Ponce affiche sa neutralité

Accusée d'appartenir à la BAS, Landy Ponce affiche sa neutralité

L’artiste dit n’appartenir à aucun bord politique car, choisir un parti, c’est participer au désordre.

Mettre fin à la polémique. Depuis quelques temps,  de nombreux hommes politiques affirment sur les réseaux sociaux,  que Lady Ponce aurait intégré le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Ainsi que  le groupe baptisé la Brigade Anti Sardinard (BAS).

La contre-attaque

Par le même canal, Lady Ponce, de son vrai nom Adèle Ruffine Ngono s’est empressée de répondre dans un ton très ferme. « Choisir un parti, une ethnie, ou encore un groupe d’individus c’est participer au désordre. Choisir tous les Camerounais c’est accepter les miens. Alors je ne pourrais choisir. Je suis pour la paix, je veux un pays où règne l’amour, la joie de vivre et le vivre-ensemble. La guerre c’est l’enfer sur terre, la guerre c’est appeler le diable en personne de s’installer dans ton pays. Alors je choisi la paix, le changement, l’amour et l’évolution ». A écrit l’artiste qui se fait connaître du public en 2004 par son titre « Le Ventre et le Bas-ventre ».

Respect des choix politiques

La chanteuse de Bikutsi dit respecter les choix politiques de tout un chacun. Tout comme elle aime tous les Camerounais. «…  ne m’attribuer pas à un groupe parce que mon mari est d’une ethnie différente de la mienne. J’ai choisi mon frère camerounais et je suis fière de consommer camerounais… Comment pourrais-je choisir ??? Vous avez tous fait de moi ce que je suis devenue, sans distinction ethnique, vous avez tous contribué à ma carrière. Vous avez sauvé ma famille de la misère. Pour tous mes nombreux spectacles de vous y a contribué », affirme l’artiste /musicienne.

Pour mémoire,  Boris Berthold était l’un des premiers à laisser croire que la ponceuse est membre de la BAS: « Je demande à Lady Ponce de continuer de s’afficher avec les membres de son organisation. C’est sa nouvelle famille et qu’elle en soit fière. Elle est l’exemple parfait de l’épouse qui prend son homme avec tout. Ici avec le leader de la BAS Deutchland, quelle belle image ! Bravooo la diva et cap sur l’Olympia le 12avril. Casse tout pour faire taire les haineux. Que les Ekang comprennent une fois pour toute que la famille de la femme, c’est celle de son époux ». Avait dit le lanceur d’alerte.