Santé

Yaoundé: les soins de santé en autopsiés !

Yaoundé: les soins de santé en autopsiés !
Des personnels de santé et des métiers connexes ont débattu le 07 août, à Yaoundé, sur le thème «Humanisation des soins et des services de santé».

Humaniser l’hôpital. Un objectif que s’est fixé le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie depuis son entrée au gouvernement le 04 janvier 2019. Ceci, pour redorer le blason de l’hôpital désormais perçu au Cameroun comme des entreprises ayant pour mission première, l’appât du gain au détriment des patients.

L’hôpital de district de Kaélé, dans la région de l’Extrême-Nord a été le théâtre d’une mort tragique, le 03 août. Une dame du nom de Widiba, en attente d’une césarienne est décédée en l’absence des deux médecins compétents en la matière.

Le Minsanté dans un tweet le 07 août 19 indique «la situation qui prévaut à l’HD de Kaéle est inacceptable si l’enquête que je viens de prescrire confirmait la véracité des faits. Notre compassion émue à la famille de cette valeureuse dame de regrettée mémoire.»

Des cas d’absence de médecins pendant les gardes ou encore des négligences sont légions dans les formations hospitalières. Dans les hôpitaux, patients et personnels soignants se rejettent mutuellement la faute «les patients ne sont pas satisfaits, tandis que les soignants se plaignent de l’absence d’infrastructures adéquats et de moyens», dresse Dominique Kondji Kondji, président de l’association camerounaise des administrateurs de la santé publique (Acasp) lors de la 1ère édition des cafés-débats intitulés «Santé publique et gouvernance».

L’association dans un plaidoyer adressé au gouvernement en 2016 a déploré le fait que l’institution hospitalière est malade dans son organisation, dans ses institutions techniques et dans sa gouvernance. Pour l’Acasp créé en 2011, l’une des solutions est une réforme hospitalière orientée vers la modernité.
Réforme qui passe par des échanges sur différentes thématiques. D’où les cafés-débats initiés par l’Acasp. Pour sa première sortie, cette conférence était articulée autour du thème «Humanisation des soins et des services de santé.»