Santé

Sud-Ouest du le gouvernement alerte sur une épidémie d'Ebola dans l'île d'Idabato

Sud-Ouest du le gouvernement alerte sur une épidémie d'Ebola dans l'île d'Idabato

Selon le ministre camerounais en charge de la Santé publique, Manaouda Malachie, une épidémie de choléra sévit depuis le 13 novembre dernier dans l’île d’Idabato dans le Sud-Ouest du Cameroun. Si aucun bilan n’a été annoncé, les autorités assurent que des mesures de réponse ont été mises en oeuvre dans le district de santé concerné afin de circonscrire et éradiquer la menace.

Aussi, le ministre Manaouda précise qu’une recherche active des cas suspects est en cours sur le terrain. Les populations de la zone sont, quant à elles, invitées à davantage de vigilance et à signaler tout cas suspect présentant les symptômes de la maladie.

Deux morts, un cas confirmé et 20 autres cas suspects

Le choléra aurait déjà fait deux morts dans cette zone anglophone en plus d’un cas confirmé et 20 autres cas suspects. Les mauvaises conditions d’hygiène, le manque d’eau potable ainsi que le déficit en infrastructures et en assainissement sont les raisons généralement évoquées.

Cette localité de la péninsule de Bakassi enregistre son premier cas de choléra ou du moins c’est la première fois que l’épidémie est signalée. Cette zone peuplée à majorité par des ressortissants nigérians actifs dans la pêche, a longtemps été le lieu de convoitise du Cameroun et du Nigeria qui se la disputaient. C’est le 10 octobre 2002 que la Cour internationale de justice (CIJ) a reconnu la souveraineté du Cameroun sur ce territoire riche en hydrocarbures et produits halieutiques.