Santé

Silence de Paul Biya sur le Covid-19 - Édouard Fochive: "Depuis que les autres présidents ont parlé, le nombre de morts a-t-il diminué ?"

Silence de Paul Biya sur le Covid-19 - Édouard Fochive:

Le silence du président de la République Paul Biya depuis le début de la pandémie du Covid-19 continue de susciter des débats. Édouard Fochive, homme d’État camerounais appelle les uns et les autres au sens de la responsabilité.

Dans un entretien accordé cette semaine à ABK Radio, Édouard Fochive justifie le silence de Paul Biya. Selon lui, en de pareilles circonstances, il faut se taire.

‘Quand on est face à une pandémie, il faut savoir se taire et conjuguer le même verbe. L’Etat aujourd’hui est le seul garant de la vie des camerounais. A la fin de cette pandémie, on donnera aucune médaille, ni au Président de la République, ni aux membres du gouvernement », dit-il.

Il assure néanmoins que le chef de l’État est occupé à travailler. « Le Président de la République est au palais d’Etoudi, et il travaille. (…) Si vous voulez rencontrer un Ministre et que vous n’arrivez pas à son cabinet, c’est que vous ne voulez pas le rencontrer », soutient-il.

Évoquant les cas des autres pays où les chefs d’État ont pris la parole, Édouard Fochive estime que ce n’est pas la raison qui doit amener Paul Biya à prendre la parole.

« Comparaison n’est pas raison. Ce n’est pas parce que les autres présidents ont parlé depuis le début de la crise sanitaire que le président camerounais doit aussi parler. Depuis que les autres présidents ont parlé, le nombre de morts a-t-il diminué? (…) Nous devons conjuguer les efforts pour pouvoir éradiquer le Coronavirus. Le Président national du RDPC n’est pas la cause du Coronavirus, donc, je n’ai pas besoin de lui parler », argue-t-il.

Le Cameroun totalise à ce jour 730 cas de contamination au Covid-19. Le pays compte aussi 60 patients guéris. Cependant, 60 décès sont à déplorer.