Santé

Possible test d'un vaccin contre le Covid-19 sur les Africains: l'INSERM met les choses au clair

Possible test d'un vaccin contre le Covid-19 sur les Africains: l'INSERM met les choses au clair

La vidéo est devenue virale sur la toile depuis ce mercredi.

Deux professeurs français Camille Locht, Directeur de recherche à l’INSERM, Institut national de la santé et de la recherche médicale et le chef de service à l’hôpital Cochin, le Pr Mira, proposent d’effectuer des tests de vaccin de type BCG conte le coronavirus en Afrique. Une scène diffusée sur La chaîne internationale (LCI) ce mercredi.

Et la réaction de l’INSERM ne s’est pas faite attendre. L’établissement public à caractère scientifique et technologique français spécialisé dans la recherche médicale a réagi via un communiqué sur Twitter. « Une vidéo tronquée, tirée d’une interview sur LCI d’un de nos chercheurs à propos des études sur l’utilisation potentielle du BCG contre le Covid-19, fait actuellement l’objet d’interprétations erronées », lit-on d’emblée dans le communiqué.

« L’Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue… »

« Des essais cliniques visant à tester l’efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont en cours ou sur le point d’être lancés dans les pays européens (Pays-Bas, Allemagne, France, Espagne…) et en Australie (…) L’Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue des recherches car la pandémie est globale. Si les essais internationaux étaient concluants, le vaccin BCG pourrait être une grande aide pour protéger les soignants », poursuit l’INSERM.

Ce dernier de conclure. « Pour rappel, ces essais cliniques ont pour objectif d’évaluer chez les personnels soignants et à forte exposition aux malades, l’efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19. Ce vaccin a, en effet, déjà montré des résultats intéressants contre d’autres infections respiratoires et pourrait être un atout contre le Covid-19 ».