Santé

L'épidémie de choléra fait des ravages dans l'Extrême-Nord

L'épidémie de choléra fait des ravages dans l'Extrême-Nord
Selon le Dr Cécile Mairousgou Tchida, responsable régional de la lutte contre l’épidémie de choléra dans cette région, 249 cas suspects ont été enregistrés.
12 morts, 249 cas suspects enregistrés. C’est le bilan de l’épidémie de choléra qui sévit depuis plusieurs mois dans la région de l’Extrême-Nord. Ces chiffres ont été donnés par le Dr Cécile Mairousgou Tchida, responsable régional de la lutte contre l’épidémie de choléra. C’était le 18 septembre 2019 au cours de la session du comité régional de lutte contre le choléra, précise le quotidien Cameroon Tribune dans son édition du 3 octobre 2019.

D’après CT, «c’est par le département du Mayo-Kani que l’épidémie de choléra est entrée dans la région de l’Extrême-Nord. Par la suite, le vibrion cholérique s’est répandu dans le Mayo-Danay et reste jusqu’ici, sujet de vives préoccupations pour les pouvoirs publics».

Pour lutter contre l’épidémie, «un accent est mis sur la sensibilisation des populations relativement à l’importance de la pratique des règles élémentaires d’hygiène. C’est dans cette optique que PLAN International Cameroon vient de former 200 relais communautaires dans les districts de santé de Kaélé, KarHay et Moutourwa où sévit l’épidémie. L’organisation y a formé 60 agents pulvérisateurs chargés entre autres, de désinfecter les points d’eau et les latrines dans les écoles et au sein des ménages», précise le journal.