Santé

Kenya: démission du président du comité sénatorial sur le coronavirus

Kenya: démission du président du comité sénatorial sur le coronavirus

Au Kenya, le président du comité sénatorial de lutte contre le coronavirus a rendu sa démission après avoir violé les mesures de confinement.

Johnson Sakaja, sénateur de Nairobi a rendu sa démission ce mardi 21 juillet de la tête de la commission après son interpellation pour violation des restrictions imposées dans le cadre de la riposte contre la covid-19. Après avoir plaidé coupable, le sénateur a été condamné à trois mois de détention ou 150 dollars d’amende.

Pour éviter la prison, il a décidé de payer son amende. « J’ai payé mon amende et je m’engage devant les Kényans à suivre les directives. Je remercie ceux qui m’ont soutenu d’avoir été compréhensifs. Nous sommes tous des êtres humains », a-t-il déclaré.

Johnson Sakaja avait été arrêté vendredi 17 juillet au soir dans un bar à une heure du matin en violation flagrante des règles du couvre-feu mises en place contre l’épidémie.

« Je ne me cherche pas d’excuses. Je suis accusé d’avoir violé les règles de couvre-feu, et c’est vrai. J’ai eu tort et je suis désolé. Je porte l’entière responsabilité de mes actes. La loi s’applique à moi comme à tous les Kényans», avait-il déclaré en se livrant à la police lundi.