Santé

Guéri du coronavirus sans être hospitalisé, un journaliste camerounais basé en France donne les astuces qui lui ont sauvé la vie

Guéri du coronavirus sans être hospitalisé, un journaliste camerounais basé en France donne les astuces qui lui ont sauvé la vie

Directeur de la Web Tv Media2africa, il évoque sa contamination avec la maladie, ses déboires et sa guérison fruit de certaines petites astuces.

Qui connaît Landry Tchatchouang ? C’est un web journaliste camerounais basé en France. Il est surtout le directeur de la Web Tv Media2africa et téléconseiller dans une entreprise italienne de croisière. Ce dernier refusé qu’on l’appelle «survivant» après sa guérison du coronavirus. Pour sa part il est un grand chanceux parmi tant d’autres personnes qui ont obtenu guérison sans se rendre dans un centre hospitalier.

«Je vois des personnes souffrir d’autres maladies plus graves. Le jour où elles vont guérir, on doit dire qu’elles sont sauvées de l’enfer. Je dis cela pour éloigner et chasser la panique et la psychose qui s’emparent des personnes saines. Je suis très ravi et fier de retrouver la forme après cette période tumultueuse de ma vie. Je rends grâce à Dieu qui par l’intermédiaire des mes ancêtres, m’a accordé la guérison», raconte ce dernier visiblement serein.

Confinement

Selon lui, il attrape la maladie alors qu’il effectue ses courses à Paris juste après l’annonce du confinement. Alors qu’il est dans les rangs, vu qu’il y a un monde fou pour aller à la caisse, il pense à deux reprises qu’il doit contracter la maladie. «Mon coeur commence a ressenti des pulsions fortes ceci à deux reprises», commente le journaliste.

«Deux jours après, j’ai commencé à ressentir les courbatures et la fièvre avec la température de 38° et 40°. Les premières symptômes sonnent comme une allergie au pollen, des chatouillements et une irritation de la gorge, des frissons et des légers maux de tête», poursuit celui-ci.

Et c’est finalement la solution de grand-mère qui le met hors du danger. «J’ai consommé dès le début le mélange des ingrédients comme: ail, gingembres chauds, du miel et du citron. Je buvais cette composition matin, midi, soir. J’ai également fait des bains vapeurs à base du Menthol et du «Small No Be Sick», qui est une baume aux nombreuses vertus surtout très utilisé dans nos villages au Cameroun. J’ai aussi fait des séances d’inhalation», explique le web journaliste.