Santé

Epidémie du choléra à Kribi : Le village des pêcheurs Londji compte déjà 12 décès et 62 cas déclarés

Epidémie du choléra à Kribi : Le village des pêcheurs Londji compte déjà 12 décès et 62 cas déclarés

La mauvaise hygiène et la promiscuité sont présentées comme les causes de la propagation de cette épidémie de choléra à Kribi.

Le village des pêcheurs Londji est au rouge, du fait de l’épidémie du choléra, qui y prend des proportions inquiétantes. Le Délégué régional de la Santé publique pour le Sud indique que rendu à ce jour, le district de santé de Kribi enregistre 12 personnes décédées des suites de l’épidémie et 62 cas déclarés. Le constat établit que la mauvaise hygiène et la promiscuité favorisent l’implantation de cette maladie dans le village des pêcheurs.

La situation devenant inquiétante, Félix Nguele Nguele le gouverneur de la région du Sud s’est rendu à Londji. Le village déplore l’absence des toilettes. Et c’est dans la rivière que les populations se déchargent. Et les eaux de ladite rivière se déversent dans la mer ou à la plage. Aussi en période de marée haute, la saleté revient dans les cours et les maisons. Le village est alors pris au pièges d’odeurs nauséabondes.

Le gouverneur de la région du Sud a préconisé la sensibilisation. Il a indiqué qu’elle sera assurée par les agents communaux et le personnel médical. Il a également été dit que le Ministère de la Santé envisage faire parvenir les vaccins à Kribi, dans les prochains jours. « La solution idoine pour stopper la source de contamination de la maladie à Londji est de délocaliser le village des pêcheurs. L’on ne peut pas creuser un forage encore moins des toilettes dans la zone. La nappe d’eau est à 50 centimètres », a déclaré Felix Nguele Nguele.