Santé

Ebola : un traitement efficace à 90% testé en RDC

Ebola : un traitement efficace à 90% testé en RDC
La maladie à virus Ébola a fait beaucoup de victimes dans plusieurs pays africains. Le pays qui subit le plus les dommages de la maladie reste la RDC.

En effet, depuis 2018, des milliers de personnes ont été victimes de cette pandémie. Déclarée récemment comme une urgence sanitaire mondiale par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), plusieurs chercheurs tentent de trouver des solutions pour endiguer le mal.

Les habitants de la RDC peuvent désormais crier un ouf de soulagement. Deux nouveaux médicaments testés sur des patients atteints d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) montrent que plus de 90% des patients peuvent survivre s’ils sont traités dans les trois jours suivant l’apparition des symptômes, a déclaré mardi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève.

Ceux médicaments sur quatre testés permettent donc de réduire considérablement le taux de mortalité.

Le Professeur Jean-Jacques Muyembe, Directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale en RDC, a déclaré: «À partir de maintenant, nous ne dirons plus qu’Ebola est incurable. Ces avancées permettront de sauver des milliers de vies. Maintenant que 90% des patients peuvent aller au centre de traitement et en ressortir complètement guéris, on peut commencer à y croire et à instaurer un climat de confiance dans la population et la communauté.»

L’OMS a cependant déclaré que l’utilisation de vaccins, ainsi que les deux seuls traitements prometteurs, n’arrêteront pas Ebola.

La maladie qui a déjà frappé la République démocratique du Congo auparavant, a fait plus de 1.800 personnes lors de la dernière résurgence en cours.