Santé

Des communes dénoncent les manquements d' Hysacam

Des communes dénoncent les manquements d' Hysacam
Les communes de Yaoundé I et II considèrent la Société d’hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) comme le principal obstacle au concours Yaoundé «capitale propre» auquel elles participent. Malgré les travaux d’hygiène et salubrité en cours dans ces collectivités locales, des tas d’immondices sont toujours présents dans les abords des routes.

Selon les municipalités, il revient à Hysacam de faire l’enlèvement de ces ordures, mais elle ne le fait pas. Face à cette situation, les mairies candidates au concours craignent de voir leurs efforts torpillés.

Dans la commune de Yaoundé 1er, le chef service de la planification et du développement local, Dr Théodore Eioundou ne cache pas son inquiétude. «Nous ne sommes pas responsables des tas d’ordures qui sont aux abords. Puisque ce n’est pas à nous de les enlever.

Et pendant le lancement du concours, la question a été posée. Que va faire Hysacam ? Est-ce qu’Hysacam ne va pas plomber nos efforts ? Les comités de développement ont pour charge de nettoyer et de faire des monticules au niveau des abords, pour que les camions d’hysacam passent les enlever», explique ce responsable.