Santé

Covid-19 - Ligue 1 française: Le président du Stade Brestois Denis Le Saint est pour l'annulation de la saison 2019/2020

Covid-19 - Ligue 1 française: Le président du Stade Brestois Denis Le Saint est pour l'annulation de la saison 2019/2020

Quasiment toutes les compétitions sportives du monde sont suspendues ou annulées depuis le début de la propagation du Coronavirus. Des voix s’élèvent justement pour demander l’annulation pure et simple de certaines d’entre elles. En France, le président du Stade Brestois en fait partie. Denis Le Saint estime qu’au vu de la situation sanitaire, il est impossible de reprendre le Championnat de football, Ligue 1, rapporte le média L’Équipe.

Peu à peu les avis divergent quant à la poursuite des compétitions sportives (ou non). Car le coronavirus ne semble pas s’arrêter de si tôt. Peu habitué à s’exprimer dans les médias, Denis Le Saint, le président du Stade Brestois, force aujourd’hui sa nature. Après avoir bien réfléchi, puis prévenu ses collègues présidents, il a décidé de livrer le fond de sa pensée, quitte à être en décalage avec le discours officiel des dirigeants du football français.

Il le dit sans détour : la situation sanitaire est tellement grave qu’il est inimaginable selon lui de reprendre les matches cette saison. Aucun match de Ligue 1 n’a été disputé depuis le 8 mars soit la 28ème journée et dix journées sont encore théoriquement au programme (38 au total). Le confinement général en France, pour l’instant annoncé jusqu’au 15 avril, devrait vraisemblablement être prolongé.

Le football n’est pas actuellement la priorité

« La santé est un facteur essentiel qui doit nous conduire à prendre des décisions fortes, attaque-t-il. Le football n’est pas la priorité aujourd’hui. Il s’agit d’un loisir. Dans l’ordre des priorités, il ne vient pas en premier, il ne vient pas non plus en deuxième, mais bien après pour les français. Ils n’ont pas la moindre envie de rentrer dans un stade et les matches à huis clos ne font rêver personne. Il n’y a aucun intérêt à des rencontres jouées dans ces conditions-là », admet Denis Le Saint.

Dès lors, pour le dirigeant brestois, il n’y a pas d’alternative : « De mon point de vue, c’est la fin. Ça s’arrête là. Le Championnat doit s’arrêter. La saison ne peut pas reprendre. La sortie du confinement va être très longue et très progressive, le Premier ministre (Édouard Philippe) l’a dit. Il ne va pas falloir trop se déplacer. Les Belges (la Ligue belge) veulent arrêter, les Italiens et les Espagnols ne vont pas traîner. On ne peut pas reprendre », soutient-il.