Santé

Covid-19 - Dr Jean Paul Sandjon, anesthésiste-réanimateur: "À Douala, les machines adaptées en réanimation n'atteignent pas 15"

Covid-19 - Dr Jean Paul Sandjon, anesthésiste-réanimateur:

La question de la prise en charge des malades du Covid-19 est la grande équation à laquelle les autorités des solutions. En effet, le nombre restreint de réanimateurs inquiète les professionnels de santé.

Jean Paul Sandjon, président de la Société camerounaise d’Anesthésie-Réanimation (SCAR) aborde la question ouvertement. Pour lui, le Cameroun ne dispose pas d’assez de machines pour prendre en charge les cas graves de coronavirus.

Sur le canal de la CRTV, Dr Jean Paul Sandjon évoque la situation spécifique à Douala. Dans la deuxième ville du pays, il n’y aurait que 15 respirateurs. « Si je comptabilise uniquement les respirateurs, sans évoquer les autres moyens de soins intensifs, les machines adaptées en réanimation n’atteignent pas 15 », explique-t-il.

Si l’on prend en compte les 3 millions d’habitants dans cette ville, il y a de quoi craindre si le nombre de contamination venait à exploser. Dr Jean Paul Sandjon appelle ainsi l’État à agir de façon urgente. « Si vous avez en face de vous pratiquement 2,5 ou 3 millions d’habitants et qu’il n’y a même que 10.000 qui demandent d’aller en réanimation, les quinze machines ne suffiront jamais », argumente-t-il.

Pour le docteur Jean Paul Sandjon, les respirateurs seront indispensables pour les cas graves de Covid-19. Leur survie va en dépendre. Et il semble déplorer le prix relativement cher de ces machines. Elles coûtent entre 2,5 et 3 millions FCFA.

Le Cameroun compte à ce jour 730 cas de contamination au Covid-19. Le pays a enregistré 60 cas de guérison et 10 décès. Les autorités sanitaires continuent néanmoins de sensibiliser sur la nécessité d’adopter les gestes barrières. Ce sont les mesures de précaution que l’OMS recommande.