Santé

Coronavirus: Situation de la pandémie en Afrique ce mardi

Coronavirus: Situation de la pandémie en Afrique ce mardi

153 325 cas confirmés de coronavirus, 4 356 personnes décédées, tel est le bilan enregistré par le continent africain ce mardi, selon les chiffres rendus publics par le Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (CDC). Les pays les plus touchés par l’épidémie sont l’Afrique du Sud, l’Égypte, le Nigeria et l’Algérie.

Reprise des cours au Mali et au Congo…

C’est la tendance un peu partout dans le milieu scolaire en Afrique. Les cours reprennent petit à petit. Au Mali, malgré l’appel au boycott de syndicats d’enseignants, les classes ont rouvert ce mardi pour ceux qui passent un examen. Quant aux autres élèves, ils devront encore attendre le 1er septembre avant de reprendre les cours en présentiel.

Même constat ce mardi du côté du Congo. Une campagne de dépistage pour les enseignants travaillant à Brazzaville et Pointe-Noire, les deux localités qui concentrent la très grande majorité des cas de Covid-19 dans le pays, a été organisée avant la reprise par le ministère congolais de l’Éducation. Le pays recense 618 cas de coronavirus et 20 décès depuis le début de l’épidémie.

…Report sine die au Sénégal et d’un mois en Ouganda

En revanche, le gouvernement sénégalais a décidé de reporter sine die la reprise des cours initialement prévue ce mardi, suite à la découverte de cas parmi le personnel enseignant de Ziguinchor, au sud du pays. Il a fallu attendre la veille pour que le gouvernement communique quant à cette nouvelle décision qui a beaucoup fait parler.

En Ouganda, les élèves en dernière année devaient reprendre les cours ce jeudi également, mais le président Yoweri Museveni a décidé de reporter d’un mois la réouverture des établissements scolaires. Le chef d’Etat a annoncé le lancement d’une grande campagne de distribution de télévisions, afin que les enfants puissent suivre les classes à distance. « Deux télévisions par village doivent être distribuées, soit 140 000 télévisions sur tout le territoire », a-t-il déclaré.

Fin du couvre-feu au Burkina Faso

En vigueur depuis mi-mars, le couvre-feu au Burkina Faso va connaître son épilogue ce mercredi. L’annonce a été faite par décret présidentiel diffusé lundi 1er juin dans la soirée. Ce week-end, des travailleurs de nuit, notamment des gérants de boîtes de nuit ou de salles de cinéma, avaient manifesté dans la deuxième ville du pays, Bobo-Dioulasso. La police avait dispersé les protestataires avec du gaz lacrymogène, selon les médias locaux. D’après les derniers bilans, 53 décès et 883 cas de coronavirus ont été recensés au Burkina Faso.

Nouvelle phase du déconfinement au Nigeria

La majorité du territoire nigérian entre ce mardi dans la deuxième phase du déconfinement. Les hôtels peuvent rouvrir leurs portes, tout comme les lieux de culte. Mais ces derniers restent soumis à certaines restrictions : les fidèles doivent respecter la distanciation sociale, et seuls les rassemblements religieux standards sont acceptés. Les banques et institutions financières peuvent rouvrir à pleine capacité, et le couvre-feu est raccourci entre 22h et 4h du matin. Les écoles, les bars et les parcs restent pour l’instant fermés, et les vols domestiques ne pourront reprendre qu’à partir du 21 juin.

Nouvel allègement des restrictions au Bénin

Le Bénin découvre depuis ce mardi de nouvelles mesures d’assouplissement. Les bars et les lieux de culte sont autorisés à rouvrir leurs portes. Toutefois, les mesures barrières, port du masque dans les lieux publics, respect de la distanciation sociale, lavage des mains, doivent toujours être respectées. Les transports en commun, eux aussi à l’arrêt depuis mars, peuvent rouler à nouveau en imposant toutes ces règles à leurs passagers.

La Tunisie rouvrira ses frontières à la fin du mois

Dans un communiqué, les autorités tunisiennes ont annoncé la réouverture des frontières maritimes, terrestres et aériennes pour le 27 juin. Les déplacements entre les différentes villes, interdits depuis le début du confinement, pourront reprendre dès jeudi.

Nouvelle étape du déconfinement en Namibie

La Namibie est passée ce mardi en phase 3 du déconfinement. Les écoles et les restaurants peuvent rouvrir, et les rassemblements de moins de 50 personnes pour des mariages, des enterrements ou d’autres événements sont de nouveau autorisés. En revanche, les boîtes de nuit et les casinos restent fermés. Tous les conducteurs de camions arrivant dans le pays continuent d’être testés et placés en quarantaine pendant deux semaines.

L’allègement des mesures ne concerne pas la ville portuaire de Walvis Bay, qui reste isolée du reste du pays jusqu’au 8 juin.