Santé

Coronavirus : Les nouvelles de l'étudiant camerounais affecté

Coronavirus : Les nouvelles de l'étudiant camerounais affecté

Pavel Davy Kem Senou, qui avait contracté le virus chinois est désormais hors de danger.

Concernant le jeune Pavel Davy Kem Senou, l’ambassade de Chine au Cameroun a fait un tweet hier 6 février 2020 :
« Nous confirmons qu’un étudiant camerounais inscrit à l’université de Yangtze a été infecté par le nouveau coronavirus. Après avoir reçu un traitement médical, il est maintenant en bon état de santé ». À en croire un communiqué de l’université de Yangtze, ce ressortissant camerounais a contracté le virus qui sévit en Chine depuis le 31 décembre 2019 après un séjour à Wuhan, dans la province de Hubei dans le centre de la Chine. Depuis le 23 janvier, quelque 56 millions d’habitants y sont confinés, dont 11 millions dans la capitale Wuhan parmi lesquels les 300 camerounais. « Je me sens de mieux en mieux, même si j’ai encore un problème au niveau des poumons. Les médecins s’occupent bien de moi », a précisé Pavel Davy Kem Senou aujourd’hui hors de danger dans un media de Chine.

Le Secrétaire général au ministère de la Santé publique quant à lui a procédé il y a deux à la réception administrative des caméras thermiques et ainsi que d’autres équipements de prévention contre le virus chinois. Depuis son apparition en décembre en Chine, le décompte macabre des victimes du coronavirus se poursuit. A ce jour, les statistiques font état de 493 personnes décédées et 24.692 personnes ont été identifiées comme ayant contracté le virus. L’Afrique en général n’est malheureusement pas à l’abri du phénomène grandissant et particulièrement le Cameroun. Un citoyen camerounais a été contaminé et il s’agit de Pavel Davy Kem Senou, un jeune étudiant âgé de 21 ans. Ce dernier étudie à l’université de Yangtze, un établissement situé dans la région de Hubei, au cœur de l’épidémie.

« Nous avons eu connaissance du cas de ce Camerounais de Jingzhou qui a contracté le virus », a confirmé mardi dernier Wang Yingwu, l’ambassadeur de Chine au Cameroun, lors de la conférence de presse organisée pour tenter de calmer la vague d’inquiétudes qui montait depuis plusieurs jours parmi les proches de ressortissants camerounais vivant en Chine. « Il est hospitalisé, il suit un traitement convenable et il est sous surveillance médicale. On suit l’évolution des symptômes qui se sont manifestés », a par ailleurs affirmé l’ambassadeur. Il faut noter que nombreux sont les camerounais qui ne souhaitent qu’une chose, c’est regagner leur triangle national natal. Hélas, ces derniers, estimés à environ 300,restent pris au piège et appellent à l’assistance de Yaoundé. Des cris de détresse restés jusqu’ici sans réponse.