Santé

Coronavirus et confinement: Les mexicains interdisent désormais aux américains de traverser la frontière

Coronavirus et confinement: Les mexicains interdisent désormais aux américains de traverser la frontière

C’est un effet inattendu du coornavirus. Après que le président américain Donald Trump a construit un mur sur la frontière avec le Mexique, le Covid-19 et le confinement est en train de retourner les choses. Désormais, ce ne sont plus les autorités américaines qui empêchent les mexicains d’entrer sur leur sol. Mais c’est l’inverse.

Les autorités mexicaines sont désormais obliger d’empêcher les américains de franchir la frontière. Ce sont plusieurs qui relatent l’information. Les habitants de l’État mexicain de Sonora qui se trouve juste au sud de l’Arizona sont en train de bloquer le trafic vers le Mexique. Il s’agirait de personnes de nationalité américaine qui fuiraient le coronavirus et le confinement. Les mexicains bloquent le trafic par crainte que des américains infectés par le coronavirus n’entrent dans leur pays.

Le blocage est organisé par des membres du groupe Sonorans for Health and Life (SHL) qui demandent que des tests médicaux soient effectués sur toute personne qui traverse la frontière.

La frontière entre le Mexique et les États-Unis est en principe fermée.  La seule exception est relative aux personnes en déplacement professionnel. Cependant, des activistes assurent que la mise en œuvre de la fermeture n’est pas totale.

« Le gouvernement fédéral américain ne procède à aucun dépistage sanitaire pour faire face à cette pandémie. C’est pourquoi nous sommes ici à Nogales. Nous avons pris cette mesure pour appeler le président mexicain Andrés Manuel López Obrador à agir maintenant », a déclaré Jose Luiz Hernandez. Il est membre du groupe SHL.

Les États-Unis compte plus de 100 mille cas de contamination au Covid-19. Du côté du Mexique, l’on dénombre un peu plus de 600 cas d’infection.

Avec cette situation, c’est un réel retournement de l’histoire. Après son élection, le président américain Donald Trump avait fait de la lutte contre l’immigration mexicaine sa priorité. C’est d’ailleurs, ce qu’il a cherché à mettre en œuvre tout le long de son mandat. Le président américain a entrepris la construction d’un mur afin d’empêcher les migrants sud-américains de franchir la frontière avec l’Amérique.