Politique

Une année après l'attaque de l'ambassade du Cameroun, le commandant de la Brigade anti-sardinards et Cie convoqués devant la barre

Une année après l'attaque de l'ambassade du Cameroun, le commandant de la Brigade anti-sardinards et Cie convoqués devant la barre

Le commandant de la Brigade anti-sardinards, Calibro Calibri doit être jugé pour des accusations d’association de malfaiteurs, vandalisme, dégradations volontaires, vol aggravés, menace et autres.

L’activiste est attendu au tribunal correctionnel de Paris le 28 février prochain. Cela fait suite à une plainte déposée par l’ambassadeur du Cameroun en France. Cette plainte concerne aussi Waffo Wanto dit « général Wanto » et Nelson Azonsop Tchetchago dit « Maitre corbeau ».

Pour rappel, en janvier 2019, lorsque des manifestants camerounais prenaient d’assaut l’ambassade du Cameroun, d’importants dégâts matériels y ont été enregistrés.