Politique

Un voyage de Franck Biya en escorte présidentielle fait délier les langues

Un voyage de Franck Biya en escorte présidentielle fait délier les langues

La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux dimanche 17 mai 2020 montre Franck Biya, le fils aîné du président Paul Biya en escorte présidentielle visiblement dans une cérémonie funéraire dans la région de l’Ouest.

Selon les sources, Franck Biya s’est rendu aux obsèques d’un ami(Ghislain) à l’Ouest il y a un an. La gestuelle et l’accueil semblables à ceux réservés à son géniteur n’ont fait que susciter les polémiques.

Pas de « manipulation »

Le cliché fait irruption sur la toile au moment où des langues qui détiennent la clé de la prophétie, mieux encore les spécialistes de la chiromancie ou encore ceux qui ont le pouvoir de lire la lettre scellée dans l’enveloppe voient déjà en Franck Biya le futur locataire du Palais d’Etoudi.

Or, Abdelaziz Moundé Njimbam, un détracteur du régime de Yaoundé est contre la ‘’manipulation ‘’ : « Urgent ! Direct citoyen. Arrêtez la manipulation au sujet de Franck Biya ! 19h (heure de Paris) sujet sur la diaspora reporte à mercredi », a-t-il écrit sur son mur ce 17 mai 2020 avant d’ajouter : « La manipulation de positionnement de Franck Biya ne passera ! Non au pouvoir sassayé ! ».

L’idée de manipulation est aussitôt partagée par un internaute qui maitrise le sujet de fond en comble : « Vraiment votre manipulation des gens n’aura pas de cesse de nous étonner. Cette vidéo date de 2019. Le papa de Ghislain est mort depuis et Franck et son ami vous venez là comme si la vidéo datait de ce weekend pour essayer de déstabiliser encore les gens. Mais vraiment on vous connait », peut-on lire parmi une flopée de commentaires dans le même sens.

Franck Biya mérite le Palais…

Une position qui n’est pas partagée par les pro régime qui pensent qu’une transition du père au fils est possible : « Franck Biya va prendre le pouvoir. Vive le président Franck. La diaspora n’a pas le droit au Cameroun, on ne veut pas la double nationalité au Cameroun », écrit un soutien au régime de Yaoundé.

Ci-dessous la séquence vidéo en question