Politique

Tentative de suicide Calibro Calibri : Rémy Ngono c'était "un acte de bravoure"

Tentative de suicide Calibro Calibri : Rémy Ngono c'était

Le journaliste J. Rémy Ngono affirme qu’aucun africain n’a jamais posé un tel acte sur le sol français. 

Le journaliste J. Rémy Ngono a salué l’acte posé par l’activiste camerounais Calibro Calibri devant l’assemblée nationale française le vendredi 29 mai 2020. Le journaliste basé en France affime qu’aucun africain n’a jamais posé pareil acte sur le sol français. Il a tenté d’apporter des éclaircis sur la pertinence de l’acte de Calibri, au cours de son direct sur Facebook de samedi dernier.

«L’armée Camerounaise a tué plus de 15 000 personnes noirs dans la zone anglophone, personne ne dit rien. On s’indigne plutôt de celui qui a porté ça dans son cœur. Lui qui, au Salon de l’agriculture a réussi à dire « M. Macron on tue chez moi, on assassine chez moi ». Hier, il a pris le courage d’aller devant l’Assemblée nationale française avec un bidon d’essence, dire qu’il s’immole. Aujourd’hui, au lieu qu’il soit considéré comme un résistant comme les français ont considéré les leurs, il est considéré comme un idiot. On monte des fake news, on prend Le Parisien, on plaque la photo de Calibri Calibro et les Camerounais s’extasient », a déclaré Rémy Ngono.

Rappelons que vendredi dernier Calibro Calibri a tenté de s’immoler devant l’assemblée nationale française. Il s’y est rendu muni d’un bidon d’essence et de briquet. Il a été arrêté par les forces de l’ordre français qui l’ont conduit au Commissariat du septième arrondissement de Paris. Il a été relâché hier 1er juin 2020 après 3 jours de détention. A sa sortie du ce Commissariat, l’activiste a  remercié tous ceux qui lui ont apporté un soutien.