Politique

Shanda Tonme et Jean De Dieu MOMO, main dans la main contre Kamto.

Shanda Tonme et Jean De Dieu MOMO, main dans la main contre Kamto.

Le ministre délégué au ministère de la justice a reçu en audience cet après-midi son frère et ami, le président Jean Claude Shanda Tonme. Les deux hommes se sont rencontrés dans la salle de conférence du ministère de la justice ici à Yaoundé. Entre autre sujet au centre des discussions, les stratégies à mettre en œuvre pour réduire à sa plus simple expression le MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun).

Le président du MPDR mène depuis son entrée sur la scène politique comme acteur et président d’une organisation politique, une guerre acharnée contre le MRC. Tout porte à croire que le Professeur, enseignant des universités est un instrument qui vient appuyer les actions de Fame Ndongo contre le MRC. Effectivement, l’opinion publique camerounaise de par sa maturité politique sait très bien lire entre les lignes et comprendre les intentions inavouées de certains acteurs.

Il n’a échappé à personne qu’il a été demandé à Jean De Dieu MOMO de reculer dans le combat acerbe qu’il menait contre Maurice Kamto. Les pontes du RDPC ont très vite constaté que Maître MOMO ne fait pas le poids. Au lieu de contredire objectivement l’adversaire politique de ceux qui tiennent le gouvernement, il se contentait d’animer les antennes de radio et télé de la république, sans apporter de véritables résultats politiques. Face à cette faiblesse, au lendemain des élections municipales et législatives où il a été démontré qu’il n’avait aucune assise politique concrète, le RDPC a décidé de redistribuer les cartes. C’est ainsi que le Pr Jacques Fame Ndongo à récupérer la lutte frontale contre Maurice Kamto. Mais comme ce gouvernement, mu par des velléités tribalistes, cherchait « un opposant du village », ils ont hésité entre Mr Célestin MONGA et le Prof Shanda Tonme. Finalement, c’est ce dernier qui a été choisi. Et dans un environnement où même le centriste Cabral Libii n’avait pas réussi à créer un parti politique, Jean Claude Shanda Tonme comme par miracle a eu les autorisations d’Atanga NJI en un laps de temps.

Ce jeudi après-midi, le Prof Shanda Tonme est allé à la rencontre de Maître Jean De Dieu. Est-ce une forme de passe d’armes ou alors une passation de service en douce qui se prépare ? Car il n’est pas exclu que maintenant que le ministre MOMO n’est plus aussi utile au sérail, qu’il soit écarté du gouvernement à l’occasion du prochain remaniement ministériel. Rappelons tout de même que ce jeudi après-midi, les deux hommes ont échangé sur l'avenir politique du Cameroun et leur vision du renouveau. Un consensus se dégage de leur entretien, Paul Biya est le maître du Cameroun et il faudrait combattre jusqu'à la dernière énergie les instigateurs et les apôtres zélés du tribalisme qui veulent faire couler le bateau Cameroun dans les eaux boueuses de la guerre civile. Et selon les deux hommes, le coupable est tout désigné : Maurice KAMTO.

Stéphane NZESSEU