Politique

Sa Majesté Sokoudjou (Roi de Bamendjou) : "nous sommes retournés au parti unique"

Sa Majesté Sokoudjou (Roi de Bamendjou) :

Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou, le doyen des chefs traditionnels de l’Ouest, vient de rendre public une correspondance dans laquelle, il interpelle le régime.

Le doyen des chefs traditionnels de l’Ouest Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou pense que les gouvernants actuels du Cameroun doivent faire attention. Après le double scrutin qui s’est déroulé le 9 février 2020, le régime en place doit faire une lecture des choses. Dans sa récente sortie épistolaire, il affirme qu’il a le devoir de dire la vérité à ce régime. Même si celui-ci le traîte de rebelle et d’opposant, il lui revient d’être honnête. Car, il ne veut surtout pas que l’histoire retienne qu’il a été complice de ce qui se passe actuellement au Cameroun.

Chaque jour qui passe, la situation de ce pays m’inquiète et me fait peur!! Quand j’essaie d’analyser le message que le peuple a envoyé à ceux qui tiennent les clés de la voiture-Cameroun le 9 février, et au vu de l’autosatisfaction de ceux là-même qui nous gouvernent aujourd’hui, je me pose une seule question : où voulez vous vraiment conduire ce pays? La situation que nous avons vécu le 9 février impose un minimum de sagesse… On ne peut pas continuer à se bomber le torse, à se cogner la poitrine et faire comme si de rien n’était. Le peuple n’est pas content et l’a fait savoir à ses dirigeants. Le chef n’est chef à la chefferie que parce que le peuple existe au village”, écrit Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou. 

Interpellation du Rdpc

En parlant du double scrutin, le doyen des chefs traditionnels de l’Ouest sans le nommer, indique que le parti au pouvoir a réussi à s’attribuer l’ensemble des sièges à l’Assemblée nationale et dans les mairies. Cependant il précise que cela a été fait au moyen de la tricherie.

 Au soir du 9 février, d’une manière ou d’une autre, vous vous êtes accaparé de tous les sièges à l’assemblée Nationale et dans les mairies, de manière subtile nous sommes retournés au parti unique. La prochaine fois, vous allez encore tricher qoui? c’est qoui la suite maintenant? De qui se moque t’on? Vous êtes certain dans vos têtes que vous avez sécurisés femmes et enfants de l’autre coté et qu’àu premièr coup de feu vous sauterez dans le premier avion pour nous abandonné ici. Vous avez menti, Les dieux de ce pays et mes ancêtres veillent au grain et ils protégeront toujours ce pays et le peuple que vous avez affamés et martyrisés”, écrit Sa Majesté Sokoudjou.