Politique

Près de 300 millions de FCFA déjà collectés dans le cadre du fonds de solidarité contre le COVID-19

Près de 300 millions de FCFA déjà collectés dans le cadre du fonds de solidarité contre le COVID-19

Le ministre de la Santé Publique par un communiqué radio-presse informe l’opinion publique sur la mobilisation des ressources financières et matérielles  dans le cadre de la gestion de la riposte contre le COVID-19.

À la date du 29 mai dernier, le ministère de la Santé a reçu au titre de la manifestation de la solidarité nationale et internationale, les contributions des entreprises, organisations et personnes de divers ordres. En gros, l’on se rend compte que le Minsanté a déjà encaissé la bagatelle somme de 253 864 000 FCFA. En tête des entreprises ayant contribué financièrement, la société Olam qui a offert la sommes de 50 millions de FCFA.

Les élites du département de la Haute Sanaga, dans la région du Centre ont contribué à hauteur de 10 815 000 FCFA pour soutenir les pouvoirs publics dans la batterie contre le COVID-19. Élection’s Cameroun(Elecam) a offert au  ministère de Santé Publique, une contribution de 5 millions de FCFA.

À côté des contributions financières, le Ministère de la Santé Publique a également reçu des contributions matérielles. Des denrées alimentaires, du savon, des kits de lutte contre la pandémie entre autres sont enregistrés. Dr Malachie Manaouda précise que ,« conformément aux dispositions légales et règlementaires pertinentes, en matière de finances publiques et de transparence, un compte d’emploi des-dites ressources est régulièrement produit, à une fréquence hebdomadaire». Le MINSANTÉ précise aussi qu’il est encore possible de donner sa contribution dans le Fonds de solidarité créé par le Chef de l’État dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 au Cameroun.

Un milliard de Francs, c’est le montant initial du fonds spécial de solidarité nationale décidé par le président de la République dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. C’est la substance du communiqué signé le 31 mars dernier par le secrétaire général des Services du Premier ministre.

Une instruction présidentielle qui a donc été portée à l’attention de l’opinion nationale par le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute. On apprenais ainsi que le chef de l’Etat a instruit doter ledit fonds spécial d’une enveloppe d’un milliard de Ftancs CFA. Celui-ci a pour objectif de servir au financement des opérations relevant de la stratégie de riposte contre la propagation de la pandémie du coronavirus dans notre pays.

Si le communiqué signé ce jour là,  ne précisait  pas les missions assignées à ce Fonds, force est de constater que depuis le depuis de cette pandémie au Cameroun, les différentes charges restent de la responsabilité des pouvoirs publics. Et elles sont énormes. Qu’il s’agisse des frais médicaux occasionnés par les patients, le coût des établissements hôteliers réquisitionnés par les pouvoirs publics pour le confinement de certains compatriotes. D’où l’appel à la solidarité nationale et internationale.