Politique

Nadia Fotso invite Paul Biya à une « messe privée » à la mémoire de son père Victor Fotso à Paris

Nadia Fotso invite Paul Biya à une « messe privée » à la mémoire de son père Victor Fotso à Paris

L’office religieux se tient le 17 septembre 2020 dans la capitale française, pour la fille du milliardaire, c’est une occasion pour le vieux lion de se rattraper, lui qui était physiquement absent aux obsèques de son père à Bandjoun.

Le 17 septembre 2020, à Paris la capitale française, la Fondation Fotso Maptue, de Christelle Nadia Fotso, la fille de l’ancien maire de la commune de Bandjoun dans l’Ouest Cameroun, organise une « messe privée » à la mémoire de Fotso Victor. Cette messe se tient à la Cathédrale Saint Louis des Invalides. Dans une lettre publiée ce jeudi 9 septembre 2020, elle dit tout son mécontentement à Paul Biya.

«Vous avez envoyé une lettre de condoléances à sa famille sans aucun doute sincère mais inadéquate. La mort de ce personnage emblématique exigeait plus. Les obsèques du Patriarche Fotso auraient dû être un moment de deuil et recueillement nationaux auxquels votre gouvernement et vous auriez dû participer pleinement. Cela aurait créé un consensus qui aurait au minimum mis à mal ce doute tapageur et nocif qui grandit de jour en jour dans notre société sur notre capacité à construire un avenir commun radieux plus égalitaire », écrit la fille du milliardaire.

L’indifférence

Pour elle, cela aurait empêché un désordre familial qui est à l’image du désordre national. « Il n’a été possible que parce que vous avez fait le choix violent et anhistorique du silence en encourageant ainsi d’autres à faire celui de l’indifférence, de la complaisance et de vénalité», poursuit-elle. Elle croit alors que la présence de Paul Biya à cette « messe privée » est une sorte de repentance.

«La plus belle des offrandes: l’opportunité de donner un second souffle au Renouveau. Je vous invite personnellement à la Cathédrale Saint Louis des Invalides de Paris pour la messe privée qui se tiendra le 17 septembre prochain à 14h30 et vous prie humblement d’encourager vos militants et partisans à assister en patriotes ou nationalistes aux messes publiques qui suivront à 18h à l’église Saint Sulpice le même jour et le 24 octobre à la Cathédrale Saints Michel et Gudule de Bruxelles», conclut-elle.