Politique

MRC : Alain Fogue suggère que les 5 633 000 FCFA collectés pour l'achat de bus soient reversés comme don au bénéfice de l'action humanitaire Survie-Cameron-Survival Initiative

MRC : Alain Fogue suggère que les 5 633 000 FCFA collectés pour l'achat de bus soient reversés comme don au bénéfice de l'action humanitaire Survie-Cameron-Survival Initiative

Le MRC propose que les fonds collectés lors de l’opération avortée «un bus pour le MRC» soient reversés dans la lutte contre le COVID-19.

Pour rappel, les militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), avaient lancé en novembre 2019, une campagne de collecte volontaire des fonds sur les réseaux sociaux, pour offrir un bus à leur leader. L’opération avait permis de collecter la somme de 8 600 euros, soient 5 633 000 FCFA.

Cette somme n’a pas suffi pour acquérir le véhicule escompté, et les bienfaiteurs s’étaient proposés de la remettre au MRC, pour financer ses activités. Mais le parti de Maurice Kamto a préféré que cet argent «reste entre les mains des bienfaiteurs, et ne soit reçu par le parti que pour une action humanitaire bien identifiée», écrit le Trésorier National du MRC.

Dans le communiqué daté du 6 avril 2020, Alain Fogue, a ainsi suggéré que les 8 600 euros collectés (5 633 000 FCFA), soient reversés comme don au bénéfice de l’action humanitaire Survie-Cameron-Survival Initiative, créée par le parti de Maurice Kamto pour lutter contre la pandémie.

D’autant plus qu’en raison de la pandémie de Coronavirus sévissante, le MRC a lancé le 4 avril 2020, une opération humanitaire dénommée Survie-Cameron-Survival Initiative (SCSI), dont le but est de collecter des fonds pour contribuer à juguler la pandémie sur le sol camerounais. Le parti propose donc que l’argent de l’opération avortée «un bus pour le MRC» , soit reversé dans les caisses de ce projet.

Alain Fogue a ainsi écrit : «Il est dès lors loisible aux initiateurs indépendants de l’acquisition avortée du car, de faire don à l’initiative citoyenne SCSI des huit mille six cent euros qu’ils avaient collectés au cas où les donateurs en seraient d’accord. Dans le cas contraire, les initiateurs de l’opération avortée +un bus pour le MRC+ devraient demander à ceux des donateurs qui souhaitent récupérer leur argent, de se manifester auprès d’eux pour rentrer en possession de leurs contributions respectives».

Pour rappel, un comité de gestion de la SCSI a été mis sur pied, présidé par Christian Penda Ekoka, le leader du mouvement “Agir”, partenaire du MRC.