Politique

Maurice Kamto donne à présent 7 jours à Paul Biya pour prouver que c'est lui qui dirige le Cameroun

Maurice Kamto donne à présent 7 jours à Paul Biya pour prouver que c'est lui qui dirige le Cameroun

Dans une déclaration publiée le 03 avril et intitulée, «défaillance de Monsieur Paul Biya, président de fait de la République du Cameroun », le président du MRC exige au Chef  de l’État d’apporter des preuves « physiques » montrant qu’il est bien celui qui dirige le Cameroun.

Maurice Kamto enchaîne les sorties au sujet de la pandémie du Coronavirus et du mutisme du président de la République Paul Biya. Après avoir donné un premier ultimatum de 7 jours à ce dernier pour qu’il s’exprime au sujet de la menace Covid-19, il lui demande à présent d’apporter des preuves attestant qu’il assure la fonction présidentielle, toujours dans un délai d’une semaine.

Ultimatum numéro 2

«Si, dans les 7 jours suivant la publication de la présente déclaration le Président de facto du Cameroun n’avait pas donné́ une preuve physique de ce que c’est bien lui qui est aux commandes de l’État, nous nous trouverions dans l’obligation d’engager les procédures juridiques adéquates pour obtenir le constat, par les instances compétentes, de la vacance présidentielle et ses suites constitutionnelles je me réserve le droit d’appeler à de mesures plus radicales», a signifié le professeur de droit dans sa déclaration.

Kamto contre le Covid-19

Au-delà de cet autre ultimatum, Kamto a pris des mesures d’accompagnement dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus au Cameroun. Il indique entre autre que pour une durée de 3 mois ; les populations ne devront plus payer les factures d’eau et d’électricité, le paiement des patentes par les transporteurs est suspendu tout comme les droits de marché payés par les revendeuses de vivres communément nommées bayam-salam.