Politique

Massacre de civils de Ngarbuh : les résultats de l'enquête prescrite par Paul Biya sont prêts

Massacre de civils de Ngarbuh : les résultats de l'enquête prescrite par Paul Biya sont prêts

La Commission nationale des droits de l’homme et des libertés demande à ce que les résultats soient rendus publics, pour que les responsables du massacre de civils de Ngarbuh soient punis.

L’enquête prescrite par le Président Paul Biya sur le massacre de civils de Ngarbuh est bouclée. C’est ce que fait savoir la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl). La Cndhl indique que lors de la réunion mensuelle des présidents et rapports de ses sous-commissions, le compte rendu de cette enquête a été fait.La réunion en question s’est tenue le 25 mars 2020.

«Le président de la Cndhl a aussi rendu compte du déroulement de l’enquête prescrite par le chef de l’Etat et mise en oeuvre par le ministre délégué à la présidence chargé de la défense, pour faire la lumière sur les incidents survenus le 14 février 2020 dans le village Ngarbuh, dans le Nord-Ouest et ayant causé des pertes en vies humaines, et à laquelle il a eu l’honneur d’être associé. A ce propos, les présidents et rapporteurs des sous –Commissions se sont félicités d’avoir vu le président de cette institution être désigné membre de cette commission d’enquête. Ils ont souhaité que les résultats des investigations menées soient rendus publics et que les suspects des violations avérées des droits de l’homme soient traduits devant les juridictions compétentes», peut-on lire dans le communiqué de presse signé par le secrétaire général de la Cndhl.

Rappelons que le massacre des civils à Ngarbuh a eu lieu dans la nuit du 14 au 15 février 2020. Parmi les personnes tuées, on a noté la présence des enfants et des femmes. La Cndhl de Chemuta Divine Banda comme d’autres organisations non gouvernementales est montée au créneau pour dénoncer les violations des droits de l’homme.