Politique

Législatives 2020 : le PURS ne gagne aucun siège

Législatives 2020 : le PURS ne gagne aucun siège

Le score du parti de Serges Espoir Matomba est proche du ridicule. Il a perdu dans différentes circonscriptions où il était en compétition.

 Déception pour le Peuple uni pour la rénovation sociale (PURS). Le parti de Serges Espoir Motamba n’a obtenu aucun siège aux élections législatives. Lesquelles se déroulaient ce dimanche 09 février dernier. Alors qu’il était parti à 100 députés.

Score ridicule

Tout comme à la présidentielle 2018, le score de l’homme politique frise carrément au ridicule. Il a mordu la poussière dans différentes circonscriptions où il était en compétition.

Serges Espoir Matomba a perdu dans son fief de Douala 4e. Là-bas, il conduisait la liste du PURS. Le premier couac rencontré par Matomba était au niveau de la constitution des listes. Mais aussi, il n’avait pas réussi à fédérer autour du PURS d’autres forces politiques pour affronter la machine RDPC.

La déculotté d’Elimbi Lobe 

Le premier secrétaire du PURS n’est pas le seul perdant. Elimbi Lobe  est l’autre grand perdant des législatives 2020. Pour justifier sa déculotté, il accuse Elecam d’avoir violé la loi électorale. Le candidat du Mouvement des écologistes du Cameroun (MEC) en veut également à l’opposition. Selon lui, les partis politiques de l’opposition ont refusé de coaliser pour vaincre le RDPC.

Banda Kani, repart aussi bredouille du double scrutin de février dernier. La mairie de Douala 2e qui convoitait revient au RDPC pour cette mandature. Son parti le NMP ne pourra même pas siéger au conseil municipal.

 Le ministre Jean De Dieu Momo voit rouge

Le ministre  Jean De Dieu Momo a perdu partout où son parti était candidat. Y compris dans la Menoua son département d’origine. Il y conduisait la liste de son parti pour les législatives. Il a également perdu dans l’arrondissement de Douala 5e et dans le département du Mfoundi.