Politique

Le MRC manœuvre pour la libération de Mamadou Mota

Le MRC manœuvre pour la libération de Mamadou Mota

C’est ce mardi 18 février 2020 que Jean Pierre Mboutche s’est exprimé sur le cas Mamadou Mota. Sur la matinale de la Radio ABK, le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a expliqué que des mesures sont entrain d’être prises au sein du parti pour que leur premier vice président soit libéré.

Selon le Docteur Mboutche, la stratégie de libération de leur camarade, reste encore secrète : « Si Mamadou Mota n’est pas relaxé, nous allons prendre des dispositions qui s’imposent. Je ne dévoilerai pas notre stratégie. Vous le saurez le moment venu. Si je vous le dis maintenant, on ne nous laissera pas faire », a-t-il confié.

Pour rappel, le vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Mamadou Mota avait été interpellé à Yaoundé lors d’une marche pacifique non-autorisée organisée sur l’ensemble du territoire national par le parti de Maurice Kamto dont il assurait l’intérim.

Depuis sa séquestration à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui, plusieurs hommes politiques dénoncent les conditions de son incarcération et appellent à sa libération. À cela, s’est ajoutée la mutinerie observée à la prison centrale de Kondengui en juillet 2019. Mutinerie à la suite de laquelle Mamadou Mota et Wilfred Siewe deux cadres du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, avaient été reconnus coupables de « rébellion en groupe » et condamnés à 2 ans de prison ferme.