Politique

Le Brésil ignore le mouvement sécessionniste de l'État imaginaire d'ambazonie

Le Brésil ignore le mouvement sécessionniste de l'État imaginaire d'ambazonie

S.E. Vivian Loss Sanmartin, ambassadeur du Brésil au Cameroun a indiqué que les relations entre nos deux pays sont idyllique. A cet effet, son pays ne reconnait pas l’État imaginaire d’ambazonie.

«Le Brésil a été l’un des premiers pays au monde à reconnaître l’indépendance du Cameroun. Nous sommes le seul pays d’Amérique latine et des  Caraïbes qui a une ambassade ici à Yaoundé», a clarifié la diplomate brésilienne sur les antennes de la Cameroon Radio and Television(CRTV), ce 21 février 2020, en posture d’invitée du journal de 13h.

La position du Brésil sur la crise anglophone

Madame Loss Sanmartin a réagi à l’information faisant état de la reconnaissance de la souveraineté de l’Etat virtuel d’Ambazonie par le conseil municipal de la ville de Barueri le 2 décembre 2019.  Elle déclare que la position du gouvernement brésilien par rapport à  l’unité, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Cameroun est « sans équivoque ». Son pays, dit-elle, appuie cette unité, cette souveraineté et cette intégrité territoriale.

Une coopération bilatérale fructueuse

«L’un des secteurs où je pense qu’il y a beaucoup d’opportunités, c’est le secteur de l’agriculture et de l’élevage. Le Brésil est un des plus grands exportateurs et producteurs de produits comme le sucre, le café, le jus d’orange, la viande, le sport, le patrimoine historique, la culture. Le Cameroun par exemple appuie beaucoup de candidatures brésiliennes dans les organismes internationaux», a clarifié S.E. Vivian Loss Sanmartin.