Politique

Jacques Fame Ndongo promet de recruter les docteurs recalés

Jacques Fame Ndongo promet de recruter les docteurs recalés

Après plusieurs jours de grève, les docteurs recalés pour la première vague de recrutement des enseignants du supérieur pourront enfin retrouver le sourire. Le Ministre de l'Enseignement supérieur est descendu ce jeudi 9 janvier pour les informer que leur doléance sera entendue, apprend-on de sources internes.

Le Chancelier des ordres académiques à proposer aux grévistes de déposer dès à présent leurs dossiers dans leurs différents départements au sein de leurs Universités. Lesdits dossiers feront l'objet d'une étude minutieuse et objective selon les canons académiques pour un éventuel recrutement des meilleurs qui en seront retenus.

Les Docteurs/Phd grévistes ont salué cette mesure apaisante, tout en remerciant leurs nombreux soutiens.

Cette descente du Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement supérieur intervient 24 heures après la réunion du Minsup avec les Recteurs et vice-chancelors des universités du Cameroun, associé à certains de ses collaborateurs.

Lebledparle.com vous propose l’extrait publié par David Eboutou sur sa page Facebook officielle.

Le ministre d'état, ministre de l'enseignement supérieur, Famé Ndongo vient de rencontrer les docteurs Phd recalés et leur promet un recrutement à partir de leurs différents départements académiques.

La rencontre est encore en cours à la devanture du Minesup. Le Ministre d'état Jacques Fame NDONGO est descendu ce matin en compagnie de ses proches collaborateurs écouter les Docteurs recalés et leur dire que leurs cris ont être entendus.

Pour cela, le Minetat propose que les grévistes déposent dès à présent leurs dossiers dans leurs différents départements au sein de leurs Universités afin que ceux-ci fassent l'objet d'une étude minutieuse et objective selon les canons académiques et qu'ils requièrent des avis favorables à ce niveau avant le recrutement des meilleurs qui en seront retenus.

En d'autres termes, les ATER (Attachés d'enseignement et de recherche) ,les moniteurs et autres qui exerçaient jusque-là au sein des Universités d'état et bien connus dans leurs différents départements à l'instar du Dr Brigitte Lekane pour le Cas du département des Sciences Juridiques et politiques de Yaoundé 2 à Soa devrait être retenue sans difficulté.

C'est aussi le cas de nombreux autres en service à Dschang ou même à Yaoundé 1 comme le cas du Dr ADELINE DOUANLA au département de psychologie.

Le Ministre Fame NDONGO qui a salué le patriotisme de ces docteurs grévistes a reconnu qu'il y'a bel et bien eu des irrégularités dans les listes publiées pour la première phase de recrutement et tout en mettant ces dysfonctionnements dans le cadre "de l'erreur humaine " a promis une correction rapide de ces anomalies et une intégration à leurs places de ceux des docteurs qui auront satisfait aux étapes du recrutement qui seront coordonnés dans les différents départements au sein des Universités d'État.

Les Docteurs grévistes quant à eux ont salué cette mesure apaisante et tout en remerciant leurs nombreux soutiens ont promis décamper au fur et à mesure...

Tout est bien qui s'achève donc bien. Nous saluons cette démarche conciliante et républicaine du Ministre d'état Fame Ndongo et espérons qu'il suivra de près ces recrutements qui seront fait au niveau des départements pour éviter toutes autres formes de magouilles.

David Eboutou.